Récapitulatif des contributions au Fonds spécial pour gérer la pandémie au Maroc

C’est un véritable élan de solidarité qui a été observé dans le Royaume après l’annonce de la mise en place, sur instruction royale, du Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du Coronavirus (Covid-19).




Institutions de l’Etat, organismes des secteurs public et privé, personnes physiques et morales, ont tous mis la main à la poche pour soutenir l’effort national de lutte contre la propagation de l’épidémie dans le Royaume.

Ci-après un récapitulatif non exhaustif des contributions:

*Secteur public et semi-public

– Office national des aéroports (ONDA) : 200 millions de dirhams (MDH)

– Caisse Centrale de Garantie (CCG) : 30 millions de dirhams

– Groupe Tanger Med : 300 millions de dirhams

– Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) : 10 millions de dirhams (MDH)

– Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG): 1 milliard de dirhams

– Fondation Mohammed V pour la Solidarité : 10 millions de dirhams

– Groupe OCP: 3 milliards de dirhams

– Le Conseil d’Administration d’Al Mada : 2 milliards de dirhams

– Association des Régions du Maroc (ARM): 1,5 milliard de dirhams

– Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) : 40 millions de dirhams




*Secteur privé

– Société de distribution des hydrocarbures « Pétrole du Maghreb » (Petrom) : 100 millions de dirhams

– Ordre des avocats de Tétouan : 200.000 dirhams

– Groupe LabelVie : 50 millions de dirhams

– CIH BANK: 150 millions de dirhams

– Bank of Africa: 1 milliard de dirhams

– Groupe Banque Centrale Populaire (BCP): 1 milliard de dirhams

– Afriquia, filiale du groupe Akwa: 1 milliard de dirhams

– Amende de Maroc Telecom : 3.3 milliards de dirhams

– Groupe Azura : 25 millions de dirhams

– Lamalif Group : 2 millions de dirhams

– Groupe MAMDA-MCMA : 500 millions de dirhams

– La marocaine des jeux et des sports (MDJS) : 100 millions de dirhams

– Le groupe Cosumar : 100 millions de dirhams




*Un mois de salaire

– Les Conseillers du Roi et les Chargés de mission du Cabinet Royal

– Les officiers supérieurs des Forces Armées Royales, Généraux et Colonel-Majors, de toutes les composantes: Terre, Air, Mer et Gendarmerie Royale.

– L’ensemble des walis des régions, des gouverneurs des provinces et préfectures du Royaume, ainsi que des walis et gouverneurs à l’administration centrale du ministère.

– Les membres du gouvernement

– Les membres des deux Chambres

– Le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE) et son secrétaire général.

– Les fonctionnaires du ministère d’État chargé des droits de l’homme et des relations avec le parlement et de la délégation interministérielle aux droits de l’homme.

– Les présidents d’universités et les responsables du secteur de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique

– Les présidents d’institutions et d’instances constitutionnelles et nationales

– Les élus du Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima

– Les Secrétaires généraux des différents départements ministériels

– Les membres du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ)

– Les responsables de l’administration centrale du ministère de la Justice et les membres du cabinet du ministre




*Moitié de salaire, indemnités et autres contributions

– L’ensemble des responsables judiciaires et juges du Royaume : moitié de leur salaire d’un mois

– Les indemnités accordées à aux membres du CESE pour leur présence à l’Assemblée générale du Conseil et ses fonctionnaires vont aussi contribuer à la limite d’un tiers de leurs salaires d’un mois.

– La présidente, le directeur général et les membres du Conseil supérieur de la communication audiovisuelle relevant de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA).

– Le directeur, les cadres et tout le personnel de la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc (BNRM) .




Le Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du Coronavirus – Covid-19 a été créé en vue de soutenir le dispositif médical et l’économie nationale, en application des instructions du Roi Mohammed VI.

Ce fonds sera réservé à la prise en charge des dépenses de mise à niveau du dispositif médical et au soutien de l’économie nationale.

Ce Compte d’Affectation Spéciale est ouvert à toute contribution aussi bien de personnes physiques que de personnes morales, publiques et privées.

Les personnes intéressées sont invitées à verser leurs dons au compte d’affectation spéciale susvisé par virement bancaire sur le compte : RIB 001 810 00 780 002 011 062 02 21, ouvert sur les livres de BANK AL-MAGHRIB /RABAT, au nom du Trésorier Ministériel auprès du Ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration.

Plus de détails pour faire un don




À lire aussi: