Les principaux titres développés par la presse marocaine ce samedi 21 mars

La revue de presse – Voici les principaux titres développés par la presse nationale ce samedi 21 mars 2020




Telquel
Un Fonds spécial pour combattre le coronavirus

La pandémie du coronavirus aura des répercussions importantes sur les entreprises, menaçant ainsi des milliers d’emplois, et par conséquent la stabilité sociale dans le Royaume. Dès le 15 mars, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a ordonné la création d’un fonds spécial pour la gestion du coronavirus. Doté de 10 milliards de dirhams, le fonds aura un double objectif : mettre à niveau le dispositif médical en investissant dans le matériel.

Et atténuer le choc induit par la pandémie sur l’économie nationale, avec des aides financières à destination de secteurs prioritaires, tel que le tourisme. Les dons se sont multipliés depuis trois jours, atteignant plus de 27 milliards de dirhams. Outre les entreprises et établissements publics, qui contribuent pour près de 25% de ce budget, ou des entreprises privées, 22%, sont venus s’ajouter des dons personnels.




BAM contrainte de baisser son taux directeur

Suite aux répercussions des conditions climatiques défavorables qui prévalent au Maroc et de la propagation à l’échelle mondiale de la pandémie Covid-19, le Conseil de Bank Al-Maghrib, qui a tenu mardi sa première session de l’année 2020, a décidé de réduire le taux directeur de 25 points de base (pb) à 2%.

Les dernières données disponibles des comptes nationaux relatives au troisième trimestre de 2019 font ressortir une décélération de la croissance en glissement annuel de 3% à 2,1%, impactée en particulier par une contre-performance des activités agricoles, explique la note de BAM.




Challenge
Tourisme: le manque à gagner estimé à 34 milliards de DH

Le manque à gagner pour le secteur du tourisme au Maroc d’ici la fin de l’année, est évalué par la Confédération nationale du tourisme (CNT) à 34 milliards de DH en termes de chiffre d’affaires, en raison de la crise du coronavirus. Rien que pour l’hôtellerie, elle perdrait 15 milliards de DH de chiffre d’affaires. Pour les professionnels du tourisme, c’est du jamais vu.

La CNT a présenté le 16 mars à Rabat les doléances du secteur, à Nadia Fettah Alaoui, ministre du Tourisme. Pour rappel, le secteur touristique revendique plus de 8 500 entreprises (dont 3500 dans l’hôtellerie). Selon une note publiée par CFG Bank sur l’impact du coronavirus sur le Maroc, l’économie marocaine pourra subir des impacts négatifs à cause de la pandémie du coronavirus, en particulier sur le tourisme, qui pourra subir une baisse allant jusqu’à 39% du nombre de touristes.




Nigeria : l’OCP renforce son offre de fertilisation

Le groupe marocain OCP Africa s’est engagé à renforcer son offre de fertilisation avec des institutions agricoles nigérianes à travers un accord d’un montant de 40 millions de nairas (109 439 dollars).

Il s’agit notamment de l’Institut national de recherche horticole, NIHORT, l’Institut nigérian de recherche sur le palmier à huile, NIFOR, et l’Institut de recherche et de formation agricoles, IAR & T, pour développer des engrais spécifiques au sol, indique un communiqué de l’OCP Africa.

Ce protocole d’accord vise à développer des engrais spécifiques au sol pour la production de palmier à huile et de tomate dans le pays, précise le communiqué.




La Nouvelle Tribune
Glovo livre sans contact

Conformément aux directives de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Glovo adapte ses pratiques et annonce le lancement au Maroc d’un nouveau service destiné à lutter contre le risque de propagation du COVID-19. Pour assurer la sécurité de ses clients, la plate-forme propose une formule de livraison « Sans Contact ». Les clients réceptionnent leurs commandes à l’endroit de leur choix et règleront par carte bancaire, explique le management.

Glovo permet également à ses clients de ne plus avoir à signer leurs commandes à la réception. L’option « Sans Signature » est ainsi permanente et s’applique désormais à toutes les livraisons. L’application rappelle que ses employés et collaborateurs sont équipés de gants, de masques et de gels antiseptiques, et les équipes sont sensibilisées au quotidien afin de respecter les distances de sécurité dans toutes leurs interactions.




Finances News Hebdo
Nouvelle semaine noire pour la Bourse de Casablanca

Frappée de plein fouet par la crise sanitaire du Covid-19, la Bourse de Casablanca a connu une nouvelle semaine très nerveuse. Lors de cette séance hebdomadaire (10 au 17 mars), le Masi a perdu plus de 2.000 points, soit une diminution de 18,39%. Un mouvement de Sell-off inédit qui a touché presque tous les secteurs.

Le marché a également «actualisé» sa baisse historique lundi, en perdant 8,82% sur un volume de 1,6 Md de DH (sur les deux marchés). Notre Bourse nationale se serait bien passée d’un tel record. Mais le responsable est tout désigné : la propagation du coronavirus.




Libération
Fermeture des centres de contrôle technique des véhicules

L’Agence nationale pour la sécurité routière (NARSA) a annoncé la fermeture, à partir de jeudi et jusqu’à nouvel ordre, des centres de contrôle technique des véhicules. Dans un communiqué, l’Agence relevant du ministère de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, a précisé que cette décision s’inscrit dans le cadre des mesures préventives adoptées pour endiguer la propagation du Coronavirus et garantir la santé et la sécurité des usagers et du personnel opérant dans le secteur de contrôle technique des véhicules.

Selon le communiqué, il a également été décidé, durant une réunion tenue mercredi, par la NARSA avec les représentants des centres de contrôle technique des véhicules, la Fédération nationale des centres de visite technique et la Fondation nationale des propriétaires des centres de visite technique et de la sécurité routière, de prolonger à une date ultérieure la validité des procès-verbaux de contrôle technique, dont la validité arrive à terme au 18 mars.