(Vidéo) La police fait la chasse aux baigneurs

Des dizaines de jeunes, visiblement impatients d’attendre la levée de l’état d’urgence sanitaire, et ne supportant pas le temps chaud de ces deniers jours, se sont rués vers les plages de Casablanca et de Mohammedia.




Certaines personnes n’ont pas hésité à violer la mesure de confinement prolongée jusqu’au 20 mai, pour jouer au football sur la plage, se baigner, voire se rassembler en petits groupes sans port de masque.

À la vue de la vidéo, partagée sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes ont dénoncé ce comportement irresponsable, qui risque d’occasionner de nouveaux foyers de contamination.

Au Maroc, près de 50 000 personnes ont été poursuivies par les différents tribunaux du royaume pour violation de l’état d’urgence. Les contrevenants encourent des sanctions allant jusqu’à 3 mois de prison et/ou 1 300 dirhams d’amende.