(Vidéo) En plein confinement, saisie d’importantes quantités de stupéfiants en une semaine

En plein confinement, saisie d’importantes quantités de stupéfiants suite à 3 opérations réalisées en une semaine




Les services douaniers ont mis la main sur d’importantes quantités de stupéfiants suite à 3 opérations réalisées en une semaine, en plein confinement dû à la pandémie de la Covid-19.




Un communiqué de l’Administration des Douanes et Impôts indirects (ADII) fait savoir qu’en collaboration avec la police, la douane a réalisé le vendredi 15 mai 2020 une saisie exceptionnelle au sud du Royaume. Ainsi, pas moins de 6,3 tonnes de résine de cannabis ont été interceptées au niveau du Poste frontalier de Guergarate.

En procédant au contrôle par scanner d’un ensemble routier en partance vers un pays d’Afrique, des éléments douaniers de la Direction Interrégionale du Sud ont décelé la présence de corps hétérogènes à l’intérieur de la cargaison supposée être constituée de papier et de produits en carton destinés à l’exportation, ajoute la même source. La marchandise suspectée a ensuite été soumise à un contrôle minutieux ayant permis de découvrir la présence de plusieurs ballots de résine de cannabis d’un poids total de 6.300 kilogrammes soigneusement dissimulés à l’intérieur du papier, relève l’ADII.




Au cours de la même semaine, plus précisément durant la nuit du 14 mai 2020, des éléments de la Brigade mobile de Kénitra sont parvenus à intercepter sur la route n° 04 reliant Kénitra et Sidi Yahya un véhicule chargé de stupéfiants, fait savoir le communiqué, précisant que 378 kilogrammes de kif en tiges, 91 kilogrammes de tabac en feuilles et 10 kilogrammes de tabac moulu ont été saisis à la suite de cette opération.

Quelques jours plus tôt, des éléments de la Brigade mobile d’Agadir ont réussi dans la nuit du 08 mai 2020 à saisir une autre quantité de stupéfiants à bord de deux véhicules sur la route principale menant vers Taroudant. Cette opération a permis de saisir 180 kilogrammes de résine de cannabis, 146 kilogrammes de feuilles de tabacs et 650 kilogrammes de kif en tiges, conclut l’ADII.









À lire aussi: