(Vidéo) Covid-19: un pont aérien entre Casablanca et Pescara, en Italie

(Vidéo) nouveau coronavirus: un pont aérien entre Casablanca et Pescara, en Italie, pour rapatrier des travailleurs agricoles




Un premier vol charter a été opéré, jeudi 21 mai, entre l’aéroport Mohammed V et celui de Pescara Abruzzo, avec à son bord 124 travailleurs saisonniers agricoles marocains.




Initiée par la Confédération de l’agriculture italienne (Confagricoltura), l’opération bénéficie de l’appui de l’ambassade d’Italie à Rabat. À leur arrivée à Pescara, les 124 saisonniers marocains ont été menés vers des autocars avant d’être placés en isolement, conformément aux mesures sanitaires contre le coronavirus (l’Italie est le troisième pays le plus touché au monde par la pandémie avec 32.486 morts).

La Confagricoltura négocie avec les autorités italiennes la possibilité de leur accorder une «quarantaine active», arguant le fait que le travail dans les fermes et champs agricoles permet de respecter les mesures de distanciation humaine. Un deuxième vol est prévu ce vendredi 22 mai, puis un troisième en début de semaine prochaine.




Les vols sont pris en charge par les employeurs membres de la Fédération italienne de l’agriculture. Dans une déclaration aux médias italiens, le directeur régional de la Confagricoltura a fait état d’une pénurie de travailleurs qualifiés dans la zone agricole de Fucino (région Abruzzo), annonçant l’arrivée imminente d’une main-d’œuvre hautement spécialisée en provenance du Maroc.

«Ces travailleurs qualifiés travaillent dans nos entreprises depuis 15-20 ans, pour la plupart des Marocains à double nationalité qui restent généralement en Italie de mi-mars à novembre, puis retournent au Maroc après la fin de la saison agricole», a expliqué le représentant de la Fédération italienne de l’agriculture dans une déclaration sur les ondes de Radio 2.









À lire aussi: