Jean-Yves Le Drian: je respecte les normes sanitaires que le Maroc a décidées

Jean-Yves Le Drian: je respecte les normes sanitaires que les autorités marocaines ont décidées




Jean-Yves Le Drian, ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, a loué les normes sanitaires imposées par les autorités marocaines dans le cadre des opérations de rapatriement des Français bloqués au Maroc.




« Je respecte les normes sanitaires que les autorités marocaines ont décidées », a déclaré mardi, sur France Inter, Jean-Yves Le Drian, qui faisait le point des opérations de rapatriement des Français bloqués à l’étranger. « Il a fallu multiplier les initiatives dans 140 pays différents pour permettre à 186 000 Français de « revenir dans les meilleures conditions », rappelle le ministre. Au Maghreb, singulièrement au Maroc, il y a eu deux phases.

« La première, qui a commencé le 13 mars, où les touristes français qui étaient sur place, souhaitaient rentrer. Nous avons permis à 30 000 de revenir via un pont aérien de 200 vols », a-t-il expliqué. « La deuxième vague, plus récente, concerne d’autres Français qui, depuis le mois d’avril, ont manifesté leur souhait de rentrer en France. »




Soit parce qu’ils n’avaient pas trouvé de place dans les vols (un nombre relativement faible), soit parce que des Franco-Marocains, qui ont leurs résidences en France et qui passent une partie de l’année au Maroc, ont voulu revenir et je respecte ce choix, soit parce qu’il y avait des camping-caristes qui ont leurs habitudes et pensaient pouvoir rentrer plus tard », a-t-il ajouté. Mais pour ceux-là, ça devient compliqué, laisse entendre Le Drian.

Et pour cause : « les aéroports marocains sont fermés, il n’y a pas de ligne à part les vols d’Air France que nous affrétons régulièrement, et il y a des mesures sanitaires très exigeantes, avec les déplacements interdits. C’est une situation particulière et je respecte les normes sanitaires que les autorités marocaines ont décidées ».




À lire aussi: