Dès le 20 juin, levée progressive du confinement au Maroc tous les 10 jours

Covid-19 au royaume du Maroc: assouplissement des mesures de confinement dès le 20 juin




Dès le 20 juin, le gouvernement procédera à une levée progressive du confinement tous les 10 jours. C’est ainsi qu’il sera procédé à la réouverture des hôtels, ainsi qu’à la reprise du trafic ferroviaire et aérien, en fonction de la situation épidémiologique de chaque région.




Le gouvernement devrait annoncer, le 20 juin courant, une batterie de mesures dans le cadre de la levée progressive du confinement selon la situation épidémiologique de chaque région, province et ville.
Selon des sources autorisées, ces mesures seront révisées ou élargies tous les 10 jours. Ainsi, la deuxième étape sera lancée le 30 juin et la troisième le 10 juillet, soit à la date d’expiration de la période de l’état d’urgence sanitaire.
Pour gérer cette transition progressive, le gouvernement va se baser sur les rapports des opérations d’évaluation de la situation épidémiologique réalisés depuis le 11 juin par les comités de vigilance et de suivi. Ces comités sont présidés par les walis, les gouverneurs et les représentants des services de la santé et de la sécurité.




À la lumière de ces rapports, il sera procédé, dès le 20 juin, à l’allègement des mesures restrictives concernant le tourisme avec l’ouverture des hôtels, selon des conditions établies par le ministère de la Santé et liées, notamment, à la capacité d’hébergement.
L’étape suivante débutera le 30 juin avec la reprise du trafic ferroviaire et aérien entre les régions les moins touchées par la pandémie. Il sera procédé, par ailleurs, à l’ouverture progressive des cafés et des restaurants et à l’autorisation des rassemblements de moins de 50 personnes, dans le respect des règles de distanciation sociale.
Le quotidien Al Ahdath Al Maghribia rapporte, dans son édition du lundi 15 juin, que les grands rassemblements seront interdits tant que l’état d’urgence ne sera pas levé.




C’est ainsi que les fêtes, les mariages, les festivals, les moussems, les conférences, les bains maures et les clubs sportifs ne seront autorisés qu’après l’amélioration de la situation épidémiologique.
Quant à la levée totale de l’état d’urgence, elle n’aura probablement lieu qu’à la fin du mois d’août où les grands rassemblements sportifs, culturels et autres reprendront si, bien sûr, la situation sanitaire le permet.
Il faut rappeler que, dès le 11 juin courant, les autorités ont décidé d’assouplir les mesures de confinement avec la reprise des activités économiques à l’échelle nationale dans l’industrie, le commerce, l’artisanat, les métiers libéraux, les petits métiers de proximité et les souks hebdomadaires.




À lire aussi:

Le Maroc va accélérer la levée du confinement à partir du 20 juin