Marhaba 2020: une communication un peu confuse des autorités marocaines

Marhaba 2020: une communication un peu confuse des autorités marocaines




En 48 heures, l’opération Marhaba 2020 a fait l’objet de deux discours presque contradictoires de la part du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résistant à l’étranger.




Nasser Bourita, le ministre des Affaires étrangères, avait annoncé en début de semaine l’annulation de l’opération marhaba de retour des MRE, en raison de la situation épidémiologique au Maroc et dans les pays concernés. Mais apparement, cela ne signifie pas l’annulation du retour des MRE qui reste soumis à 4 éléments:

– l’ouverture des frontières terrestres et aériennes du Maroc,
– les conditions de voyages dans les pays de transit vers le Maroc,
– l’évolution de la situation épidémiologique aussi bien au Maroc que dans le monde avec le risque de résurgence d’une nouvelle vague de contamination
– le protocole sanitaire qui sera mis en place par le Maroc.




À ce jour, le protocole qui est appliqué aux Marocains bloqués à l’étranger récemment rapatriés consiste en un confinement de 9 jours et deux tests PCR avant de pouvoir regagner leurs domiciles.

48 heures plus tard, la ministre déléguée chargée des MRE, Nezha El Ouafi, a présenté devant la commission parlementaire des Marocains résidant à l’étranger un exposé sur les principales actions menées par son département pour réussir l’opération de transit 2020.

Cette situation risque de semer la confusion chez les membres de la communauté marocaine à l’étranger, impatients de retrouver leurs proches après un confinement difficile. 




À lire aussi: