Travail, logement,… plus de 50% des Marocains victimes de discrimination en Europe

Europe: plus de la moitié des Marocains sont victimes de discrimination




Le Conseil de la Communauté marocaine à l’étranger (CCME) a tiré la sonnette d’alarme sur la situation des jeunes marocains en Europe. 64 % d’entre eux se disent victimes de discrimination sous toutes ses formes, selon un sondage réalisé en partenariat avec IPSOS.




L’étude, qui a porté sur un échantillon de 1433 jeunes marocains de 18 à 35, issus des 6 principaux pays européens d’immigration, a jeté la lumière sur les écueils rencontrés par les jeunes Marocains.
Deux problématiques ressortent du sondage, notamment l’emploi et le logement. 64% et 57% des jeunes interrogés estiment faire l’objet de discrimination quand il s’agit de trouver un travail ou un logement.
Malgré la liberté de culte prônée dans les 6 pays européens en question, la CCME considère qu’environ la moitié des jeunes sondés rencontrent des difficultés à pratiquer librement leur religion.
Pour Abdellah Boussouf, secrétaire général du CCME, l’étude pourrait apporter une réponse aux pouvoirs publics marocains.




Une réponse dans leur gestion des affaires des Marocains du monde. Elle « met en lumière des chiffres et des réalités utiles à l’orientation des politiques publiques marocaines envers les Marocains du monde ».
Tout en rappelant « les réalités » socio-économiques propres à chaque communauté marocaine en Europe, le secrétaire général invite le gouvernement marocain à « attirer l’attention des pays européens sur les différentes formes de discrimination à l’égard des jeunes d’origine marocaine au cours des échanges et négociations avec ces pays ».
Boussouf a également appelé les pays de résidence à veiller à « l’application des droits en matière de protection des minorités et respecter le principe de l’égalité des chances ».




À lire aussi:

(Vidéos) La communauté maghrébine remontée contre TF1 et son usage du terme “beurette”