(Vidéo) Ministre de l’intérieur français « mon grand-père priait Allah, mon 2ème prénom est Moussa »

(Vidéo) France: Gérald Darmanin, ministre de l’intérieur: « mon grand-père priait Allah et mon deuxième prénom est Moussa »




Le nouveau ministre français de l’Intérieur a appelé, devant le Sénat, mercredi 8 juillet dernier, à lutter contre «l’islam politique», véritable «ennemi mortel pour la République», recommandant toutefois de ne pas tomber dans les caricatures.

Lors de la séance des questions au Sénat mercredi 8 juillet, Gérald Darmanin, le nouveau ministre de l’Intérieur, s’est adressé à la sénatrice Jacqueline Brinio-Eustache (LR, Val d’Oise) qui le questionnait sur la laïcité, en lui rappelant que la laïcité «n’est pas la négation de la liberté des cultes».

En tant que ministre de l’Intérieur, également en charge de la gestion des cultes, Gérald Darmanin a appelé à «combattre toute forme de communautarisme».




Il estime que «l’islam politique» était un «ennemi mortel pour la République», mais qu’il ne s’agissait pas pour autant de verser dans les caricatures. Et afin d’appuyer ses propos visant à promouvoir l’assimilation, celui-ci a alors mis en avant l’exemple de sa propre famille.

«Mon grand-père priait Allah et portait l’uniforme de la République (…) Oui à des Français, quelle que soit leur couleur de peau et quelle que soit leur religion», a-t-il martelé, rappelant par ailleurs que son deuxième prénom était «Moussa», et qu’il était «très fier de l’assimilation française», qui lui permet aujourd’hui d’être un ministre de la République.