DGAPR: Programme d’été pour des détenus mineurs

DGAPR: Programme d’été au profit de 3.500 détenus mineurs




La Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR), organise du 16 juillet courant au 10 septembre 2020, la 3è édition du programme d’été pour les pensionnaires mineurs, qui profite cette année à 3.500 bénéficiaires.




Cette édition, initiée sous le thème « Engagement, prévention et créativité » s’inscrit dans le cadre de l’intérêt qu’accorde la Délégation aux pensionnaires mineurs dans ses programmes de qualification visant à améliorer leur comportement et mettre à leur disposition les compétences de soutien qui leur assureront une meilleure inclusion après leur libération, et ce au regard du succès qu’a connu ce programme depuis son lancement en 2018 et l’interaction positive avec ses activités lors des éditions précédentes, souligne la DGAPR dans un communiqué.
Et d’ajouter que consciente de l’importance de ce programme et de la nécessité de sa continuité, en étant une occasion pour atténuer les effets de l’état d’urgence sanitaire sur la santé mentale des détenus mineurs, surtout après l’arrêt temporaire des différentes activités.




Après l’arrêt temporaire des activités qualificatives, éducatives et collectives, l’Administration pénitentiaires a décidé de consolider les mesures de prévention en prenant un ensemble de dispositions conformément aux exigences de sécurité et de prévention édictées par la conjoncture exceptionnelle de la Covid-19 au Maroc.
Il s’agit notamment de l’élargissement de la base des institutions qui abritent les activités de cette édition, en en augmentant le nombre de 8 à 29 établissements pénitentiaires afin d’éviter le déplacement des détenus mineurs et la limitation de la plupart des activités aux quartiers et aux chambres, et exceptionnellement dans les espaces ouverts, dans le respect strict de la distanciation physique. De même, il est question d’encadrer les détenus mineurs pendant cette édition uniquement par les cadres de la DGAPR et de prendre les mesures préventives.




Notamment en désinfectant les salles et les espaces dédiés à cet effet, ainsi que les établissements de santé, et en fournissant tous les moyens de protection, notamment les masques, les gels et en les mettant à la disposition des détenus mineurs et du reste des encadrants. L’accent sera en outre mis sur la nécessité de se laver et de désinfecter les mains tout en fournissant des thermomètres pour mesurer la température des détenus et des différents intervenants.
Dans ce cadre, la DGAPR invite les détenus mineurs et les différents cadres à respecter les règles d’hygiène et de sécurité sanitaire, tout en soulignant l’importance d’adhérer aux mesures de prévention avec sérieux et responsabilité, lors de toutes les étapes de ce programme, pour assurer la sécurité de tout le monde.




À lire aussi:

Errachidia: 3 détenus font semblant d’avoir des troubles mentaux pour s’évader





Grâce royale au profit de plusieurs milliers de détenus: un geste humaniste





L’UE alloue 2 millions de dirhams aux prisons marocaines pour acheter du matériel sanitaire





Comment les prisonniers vivent le confinement au Maroc