Nador: arrivée des premiers passagers en provenance de Sète

Arrivée des premiers passagers en provenance de Sète à Nador




L’opération spéciale de transport de passagers en provenance des ports autorisés a débuté, vendredi, avec l’arrivée au port de Nador d’un premier navire en provenance du port de Sète en France.




Ce premier voyage qui s’est déroulé dans de bonnes conditions s’inscrit dans le cadre du plan d’action spécifique visant à permettre aux citoyens marocains et aux résidents étrangers au Royaume, ainsi que leurs familles, d’accéder au territoire national. Le bateau, qui a assuré cette première liaison inaugurale de l’opération spéciale de transport de passagers exclusivement à partir des ports de Sète (en France) et de Gênes (en Italie), a accosté au port de Beni Nsar en début d’après-midi, avec plus de 1.000 passagers et près de 400 véhicules à bord.
Toutes les mesures sanitaires et de sécurité ont été prises au niveau du port de Beni Nsar et ce, conformément aux conditions imposées par les autorités concernées pour accueillir les passagers en toute sécurité.
Les différentes parties concernées ont été ainsi mobilisées pour veiller à l’application rigoureuse des mesures préventives préconisées. (port de masque, distanciation sociale, désinfection…), pour lutter contre la propagation de la pandémie du Covid-19.




À rappeler que dans le cadre du plan d’action spécifique pour permettre le retour au Royaume des citoyens marocains et des étrangers résidents au Maroc, le ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a établi des contacts avec les autorités portuaires des ports de liaison en France et en Italie, afin de coordonner l’ensemble des opérations portuaires et maritimes.
Le ministère a également mobilisé les armateurs nationaux et étrangers, ainsi que les administrations et les établissements partenaires, pour mettre en place un plan de flotte adapté aux lignes maritimes long courrier en provenance des ports de Sète et de Gênes.
Dans une déclaration à la MAP, le directeur régional des ports de la Méditerranée à l’Agence nationale des ports (ANP), Mostapha Benali, a fait remarquer que ce voyage est le premier au niveau national depuis le déclenchement de la pandémie.




Il note que l’Agence, en parfaite coordination avec l’ensemble des autorités, particulièrement celles sanitaires, a pris toutes les mesures imposées par cette situation exceptionnelle et mis en place le dispositif nécessaire, afin d’assurer la fluidité dans les différentes zones du port et le strict respect des règles sanitaires et de prévention.
Les employés de l’ANP, ainsi que les agents de la police, de la douane et de la santé ont fait preuve d’une grande mobilisation et d’une coordination sans faille pour accélérer les procédures administratives au profit des passagers et réduire au minimum le temps d’attente aussi bien pour les passagers piétons que pour ceux qui sont rentrés avec leurs véhicules.
L’opération s’est déroulée dans de « meilleures conditions », s’est-il réjoui, formulant le souhait que cette mobilisation tous azimuts se poursuive lors des prochaines étapes.




Des représentants et des agents de la Fondation Mohammed V pour la solidarité étaient également à pied d’oeuvre pour contribuer à la réussite de cette opération. Le docteur Boughardouf Mohamed, médecin responsable du contrôle sanitaire aux frontières (Port Nador), a déclaré, quant à lui, que de nombreuses mesures préventives ont été prises, à savoir le contrôle du test PCR et du test sérologique, ainsi que de la carte sanitaire du passager, la mesure de la température (par thermomètre infrarouge ou caméra thermique) et la désinfection des véhicules.
Côté prévention, a-t-il ajouté, un intérêt particulier est accordé aux produits de propreté et d’hygiène, en coordination avec les différents acteurs pour mener à bien l’opération de contrôle.
Pour sa part, le coordonnateur régional de la Fondation Mohammed V pour la solidarité, Samir Benayada, a souligné que conformément aux Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI, la Fondation a supervisé, au port de Beni Nsar, le lancement de l’opération Marhaba 2020.




Il a relevé, dans ce sens, que la Fondation a mobilisé des équipes d’assistance sociale et un staff médical pour garantir un accueil de qualité aux membres de la communauté marocaine résidant à l’étranger, surtout dans ce contexte particulier que connaît le Maroc, à l’instar des autres pays du monde, en raison de la pandémie du Covid-19.
La Fondation Mohammed V pour la solidarité a pris toutes les mesures pour assurer et préserver la sécurité sanitaire des membres de la communauté marocaine résidant à l’étranger, a assuré M. Benayada.
Des passagers approchés par la MAP ont tous exprimé leur soulagement et leur joie de rentrer au pays, saluant les efforts déployés par les différentes parties concernées pour leur fournir un service de qualité aussi bien lors du voyage qu’à l’arrivée au port.