(Vidéo) Oumaima El Mansouri est la gagnante de «  Ma thèse en 180 secondes »

(Vidéo) Oumaima El Mansouri est la gagnante de «  Ma thèse en 180 secondes »




Doctorante à l’Institut Polytechnique de Toulouse, Oumaima El Mansouri vient de remporter le concours « Ma thèse en 180 secondes » organisée par France 3 Occitanie, conjointement avec le CNRS et la Conférence des Présidents d’Université.




Le principe du concours est très simple. Il faut expliquer la thèse sur laquelle on travaille en trois minutes.

Compte tenu des réalités du moment marquées par une crise sanitaire mondiale, c’est dans une vidéo de 3 minutes, qu’Oumaima El Mansouri a présenté son projet.

Il s’agit de «  la fusion entre les techniques d’IRM et d’échographie pour soigner l’endométriose  ».C’est avec un projet si ambitieux qu’elle a réussi à gagner la sympathie des téléspectateurs et des internautes dont elle a remporté d’ailleurs 30% des voix.




« Un travail soigné, complet et de grande qualit  ». Dans la description de la vidéo, elle a expliqué que »   l’IRM et l’échographie, permettent d’avoir un diagnostic exact et précis de la maladie qu’est l’endométriose ».

En un mot, la gagnante du concours travaille sur un projet révolutionnaire qui pourrait faciliter la vie à bien de femmes dans le monde.

Le fait d’avoir remporté ce concours est une preuve que la jeune doctorante est sur la bonne voie et pourrait révolutionner le monde de la médecine par le biais de ses recherches. Elle se dit d’ailleurs heureuse d’avoir pu jauger la pertinence de ses recherches.




Elle a pu la jauger par le biais du vote des téléspectateurs et des internautes, parmi lesquels se trouvent des personnes préoccupées par l’endométriose.

«Ma thèse en 180 secondes est un très bel exercice qui m’a permis de sortir de la carapace du chercheur pour m’intéresser à un public plus large sur un sujet qui me tient à cœur : l’endométriose », a-t-elle déclaré.

Oumaima El Mansouri, de par la qualité de son projet a pu remporter un concours qu’elle pensait inaccessible. «Un véritable modèle et exemple pour des milliers de jeunes musulmans et musulmanes en France ».