Le nom de feu le roi Hassan II a été donné à plusieurs rues de la Palestine occupée

« Israël » glorifie la mémoire de SM le Roi Hassan II




La page du ministère israélien des Affaires étrangères “Israël parle arabe” a publié des photos d’un boulevard qui porte le nom de feu Sa Majesté le Roi Hassan II, ainsi qu’une photo du timbre-poste émis il y a des années, en l’honneur de SM.




Cette photo qui a été partagée et très appréciée par les followers de cette page, notamment au sein du monde arabe, a été accompagnée du commentaire suivant : « À l’occasion de son anniversaire, Israël commémore la mémoire de feu SM le Roi Hassan II de plusieurs manières. », poursuivant : « Il y a 91 ans, jour pour jour, naissait le monarque marocain Hassan II.

Son nom a été donné à l’un des boulevards de Kiryat Akron, dans le centre de la Palestine occupée ; un mémorial a été érigé à son honneur dans la ville de Petah Tikva, afin de rendre hommage à son règne, caractérisé par la tolérance envers les Juifs.




Mais aussi sa contribution à la médiation en faveur de l’accord de paix historique entre l’Égypte et Israël ; un jardin a également été implanté dans la ville d’Ashdod pour glorifier sa mémoire ; une passerelle dans la ville de Kiryat Gat a été nommée en hommage à Hassan II.»

« Il n’est pas étonnant qu’Israël, après le décès du monarque marocain, ait émis un timbre à son effigie et écrit en arabe sur le timbre : “Sa Majesté Hassan II, Roi du Maroc”. Après la mise en circulation de ce timbre, le ministre israélien de l’information et un certain nombre de responsables israéliens se sont rendus au Maroc et ont remis le timbre à son fils, SM le Roi Mohamed VI, lors d’une cérémonie officielle.




Le directeur général de la poste israélienne a déclaré à l’époque que la création de ce timbre était un hommage à la mémoire de l’un des principaux dirigeants de notre région qui a travaillé dur pour promouvoir la paix au Moyen-Orient », note la page “Israël parle arabe”.

Il est à rappeler que feu SM le Roi Hassan II jouissait d’un grand amour et d’un immense respect de la part de la communauté juive marocaine, où qu’elle se trouve, ainsi que de la part des leaders et des dirigeants israéliens qui voyaient en lui un roi intelligent, pragmatique et en avance sur son temps.




À lire aussi: