Les États-Unis saluent le soutien du Roi à d’autres pays africains face aux défis de la Covid-19

Les États-Unis saluent le soutien de SM le Roi à d’autres pays du continent africain face aux défis du nouveau coronavirus




Les États-Unis ont salué jeudi le soutien apporté par SM le Roi Mohammed VI à d’autres pays africains pour les accompagner dans la gestion de la pandémie du Covid-19, mettant en avant le partenariat américano-marocain au service d’une Afrique “plus pacifique et plus prospère”.




“Au cours de l’année écoulée, nous avons continué à travailler ensemble pour créer une Afrique plus pacifique et plus prospère.

Nous félicitons également le Roi Mohammed VI pour son soutien aux autres pays africains alors qu’ils relèvent les défis posés par le COVID-19”, a indiqué le Secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, dans un communiqué à l’occasion de la Fête du Trône.

“Au nom du Gouvernement des États-Unis et du peuple américain, je tiens à souhaiter à Sa Majesté le Roi Mohammed VI et à tous les Marocains une joyeuse célébration de la Fête du Trône”, un anniversaire “de bon augure”, a ajouté M. Pompeo.

Dans son communiqué, le chef de la diplomatie des États-Unis a rappelé que “l’amitié américano-marocaine est fondée sur les valeurs communes de coexistence et de dialogue interconfessionnel.




Mais également sur la reconnaissance de l’importance de la stabilité et des opportunités économiques”.

Dans un message de félicitations à Sa Majesté le Roi, à l’occasion de la Fête du Trône, le président américain Donald J. Trump, a indiqué que l’amitié américano-marocaine est ancrée dans “notre conviction commune de promesse de la paix, de la stabilité et des opportunités économiques”.

M. Trump a dit apprécier grandement le leadership personnel de SM le Roi dans les efforts internationaux encourageant la tolérance religieuse et le combat de l’extrémisme.

“Alors que vous entamez la troisième décennie de Votre règne, je me réjouis de continuer le travail fructueux que nous avons accompli ensemble pour créer un Continent africain plus pacifique et plus prospère”, écrit le chef d’État américain.