Covid-19 au Maroc: des quartiers bouclés à Casablanca

Covid-19 au royaume du Maroc: Casablanca barricade des quartiers




Trois quartiers de Hay Mohammadi sont fermés depuis la nuit de mardi à mercredi. De nombreux foyers, familiaux notamment, s’y sont déclarés. Les services compétents s’activent pour recenser l’ensemble des cas contacts avant d’envisager une future réouverture.




Des quartiers entiers sont bouclés, avec interdiction d’y accéder ou d’en sortir, et les personnes contacts identifiées sont interdites de quitter leur domicile, où elles sont confinées.

La métropole s’est, en effet, lancée dans une course contre la montre pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus.

Les autorités de la ville n’ont trouvé d’autre issue à la situation que celle de boucler des quartiers entiers, ce qui a été fait dans la nuit de mardi à mercredi, le nombre de contaminations ayant atteint le chiffre inquiétant de 2.800 cas actifs, rapporte Al Massae dans son édition du jeudi 13 août.




Ainsi, précise le quotidien, des quartiers connus de la ville, plus précisément à Hay Mohammadi, ont connu le déploiement de mesures exceptionnelles avec présence renforcée des forces de l’ordre et fermeture totale des issues, à l’aide de barrières.

Et le journal d’ajouter que plusieurs foyers de contamination familiaux se sont déclarés dans ces zones, où le nombre de cas actifs était déjà très élevé.

Citant une source du ministère de la Santé, le quotidien affirme que le nombre de foyers professionnels a également augmenté dans la ville. Ainsi, poursuit la même source, 40% des personnes ayant réalisé le test se sont révélées positives. Un pourcentage très élevé. Des dizaines de cas ont été découverts dans des «hammams modernes».




Mais aussi dans des salles de massage et autres établissements du genre, qui ont tous été fermés sur ordre des autorités locales. Al Massae parle également de personnes qui auraient été «contaminées une deuxième fois pour avoir remis les vêtements qu’elles portaient lors d’une première infection au virus».

Casablanca ayant enregistré, ces derniers jours, un nombre record de cas, il a donc été décidé de renforcer des mesures de sécurité et de fermer certains quartiers, poursuit le quotidien. D’après le recensement quotidien effectué par le ministère de la Santé, la ville aurait dépassé la moyenne de 400 contaminations en 24 heures.

Pour faire face à cette situation, les autorités locales ont, en coordination avec les services du ministère de la Santé, bouclé les quartiers qui comptent le plus de personnes contacts.




Il s’agit des quartiers «Al Machroua», «Assaada» et «Souk Assalam», tous situés dans l’arrondissement de Hay Mohammadi. Ces quartiers resteront fermés le temps que les services compétents puissent recenser l’ensemble des cas contacts, souligne Al Massae.

Les personnes concernées seront mises en confinement à domicile. En attendant, poursuit le quotidien, les personnes qui présentent des signes d’infection seront transportées à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires.

Les dernières mesures décidées par les autorités locales et les services de la Santé, souligne encore Al Massae, ont été mises en œuvre pour empêcher que ces quartiers ne se transforment en foyers de contamination incontrôlables.