Casablanca: arrestation d'une bande spécialisée dans l’attaque de coffres-forts

Casablanca: la DGSN met fin aux activités criminelles de « la bande des coffres-forts »




La bande est composée de trois personnes ayant commis des vols par effraction dans un cabinet d’études et un appartement de luxe. Le total de leur butin s’élève à 9 millions de dirhams.




La saga de la bande qui s’attaquait à des coffres-forts appartenant à de riches propriétaires s’achève. C’est ce dont nous informe le quotidien Assabah dans son édition du vendredi 28 août.
Des sources du quotidien indiquent que la Brigade nationale de la police judiciaire a réussi à mettre la main, mercredi, en coordination avec la brigade de la police judiciaire du district de sûreté d’Anfa à Casablanca, sur trois individus, âgés de 35 à 52 ans, pour leur implication présumée dans cette affaire, qui comprend de multiples vols par effraction.
«Ainsi prend fin le véritable cauchemar de riches propriétaires de Casablanca qui croyaient bien faire en gardant une partie de leur fortune, en argent ou en bijoux, dans des coffres-forts à leur domicile», résume le quotidien.




Et d’ajouter que les données préliminaires de l’enquête révèlent l’implication des suspects dans deux vols sur un coffre-fort dans un bureau d’études et un appartement dans le quartier des hôpitaux à Casablanca.
Les prévenus s’étaient emparés de centaines de millions de dirhams, avant que les recherches et les investigations n’aboutissent à les identifier et les interpeller. Le butin est ainsi estimé à quelque 9 millions de dirhams.
Citant les mêmes sources, Assabah souligne le haut niveau de professionnalisme des membres de cette bande, à commencer par leur précision quant à l’identification de leurs victimes. «Ils s’assuraient également que les lieux étaient libres avant de s’y attaquer», précise le quotidien.




Le quotidien relève que les présumés coupables portaient des tenues spécifiques afin de rendre difficile leur identification. C’était compter sans l’expertise des forces de l’ordre.
Les perquisitions effectuées aux domiciles de tous les mis en cause ont permis de saisir une grande partie des sommes d’argent volées, une voiture ainsi que des bijoux métalliques qui ont achetés avec de l’argent volé.
Les vêtements et des équipements personnels utilisés lors des vols ont également été saisis. Les trois suspects ont tous été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent pour déterminer tous les tenants et aboutissants de ces différents actes criminels.