La Covid-19 peut avoir de graves répercussions sur les sportifs de haut niveau

La Covid-19 peut avoir de lourdes répercussions sur les sportifs de haut niveau




Les sportifs de haut niveau sont eux aussi touchés par la Covid-19. Mais chez eux, ses répercussions peuvent être beaucoup plus dangereuses, selon un médecin.




Depuis quelques jours, une polémique nourrit les débats au sein de la Ligue 1 et aussi chez le champion de France. Au PSG, six tests positifs au nouveau coronavirus chez Neymar, Angel Di Maria, Leandro Paredes, Keylor Navas, Marquinos et Mauro Icardi font beaucoup parler.
Selon un article de RMC Sports, ces contaminations soulèvent aussi la question des répercussions, non négligeables, de la Covid-19 chez les sportifs de haut niveau.
Le site d’informations a repris les propos de Jean-Bernard Fabre, docteur en physiologie, qui a récemment rédigé un article à ce propos.




Il a rédigé un article sur la reprise des sportifs touchés par la Covid-19, dans le British Journal of sports medicine. « Le gros souci c’est la répercussion de la maladie.
Il y a beaucoup d’incertitudes. On ne sait pas s’il peut y avoir des résurgences possibles au niveau pulmonaire ou rénal notamment.
C’est pour ça que la situation des athlètes pose problème. Parce que dès qu’ils vont se retrouver à haute intensité, ils vont augmenter leur fenêtre de vulnérabilité », précise le médecin. Et ça ne s’arrête pas là. Ce médecin est un spécialiste du corps humain et de ceux des sportifs en particulier.




Il a aussi estimé que le risque c’est la « pathologie silencieuse », dont la plus dangereuse est la pathologie cardiaque. « Quand tu es un joueur pro, tu as le palpitant qui grimpe. Or l’électrocardiogramme ne permet pas de voir certaines pathologies sous-jacentes.
C’est pour cela qu’on conseille des batteries de tests avec certains marqueurs cardiaques. Parce que la crainte, c’est la mort subite », explique-t-il.
Le site de RMC Sport ajoute qu’un autre effet du virus est aussi la fatigue très forte ressentie par certains sportifs, récemment guéris de la Covid-19.




À lire aussi:

Maroc: Le constat alarmant sur des patients « guéris » de la covid-19