Indice mondial de l’innovation 2020 : le Maroc recule d’un rang

Indice mondial de l’innovation 2020 : le royaume du Maroc recule d’un rang




Le Maroc perd un point dans le dernier classement de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) effectué en partenariat avec l’Université Cornell et l’Institut Européen de Business Administration. Classé 74ᵉ sur 129 pays en 2019, le royaume se positionne cette année au 75ᵉ rang mondial sur 131 pays.




En totalisant cette année 28,97 points sur cent, le Maroc perd un point comparativement à l’année précédente et se classe 75ᵉ sur 131 pays, en termes d’innovation. Pour le compte de 2020, c’est autour du thème « financement de l’innovation », que s’est effectuée la publication de «  l’indice mondial de l’innovation  ».
Il s’agit d’un outil qui permet de «  mieux comprendre les moyens de stimuler l’activité d’innovation pour un meilleur développement économique et humain  ». En effet, «  l’indice mondial de l’innovation  » permet de classer les 131 économies en tenant compte de 80 sous-indices, répartis sur sept indicateurs principaux. On note entre autres, les institutions, le capital humain et de recherche, les infrastructures,




Mais aussi l’indice de développement des marchés, de l’environnement des affaires, de la production de connaissances et de technologies et l’indice d’innovation De façon détaillée, il convient de souligner que le royaume se positionne 77ᵉ en institution, 107ᵉ en développement des affaires, 81ᵉ en capital humain, 60ᵉ en production de connaissances et de technologies, 71ᵉ en infrastructures, 75ᵉ en innovation et 88ᵉ en développement de marché.
Sur le plan continental, le Maroc est classé 4ᵉ, tandis que dans le monde arabe, il est 5ᵉ derrière les Émirats arabes unis (34ᵉ mondial), la Tunisie (65ᵉ), l’Arabie saoudite (66ᵉ) et le Qatar (70ᵉ). Pendant ce temps, il se classe devant le Koweït (78ᵉ) et Bahreïn (79ᵉ), et devant la Jordanie (81ᵉ).




Le Maroc se classe devant Oman (84ᵉ), le Liban (87ᵉ), l’Égypte (96ᵉ) et l’Algérie (121ᵉ), dans la région Mena. Le classement sur le plan mondial permet à la Suisse de se positionner comme étant le pays le plus innovant au monde. Elle est suivie de la Suède, des États-Unis, du Royaume-Uni et des Pays-Bas. Au bas de l’échelle, on retrouve l’Éthiopie, classée (127ᵉ), suivie du Niger (128ᵉ), du Myanmar (129ᵉ), de la Guinée (130ᵉ) et du Yémen à la dernière place.
Véritable outil susceptible de faciliter les synergies en termes d’innovation, notamment entre les secteurs public et privé, l’indice mondial de l’innovation est très utile aux décideurs politiques et investisseurs qui s’appuient sur ses données pour évaluer les progrès sur une base annuelle.