Le chercheur marocain Moncef Slaoui menace de démissionner

Moncef Slaoui menace de démissionner




Le chercheur marocain Moncef Slaoui qui codirige le développement d’un vaccin contre la Covid-19 avec le général américain Gustave Perna brandit la menace de démission au cas où il subirait des pressions politiques devant l’amener à précipiter la libération des vaccins avant la fin de la recherche scientifique.




Dans une interview accordée à Science Insider, M. Moncef a exprimé son opposition à toute pression politique qui le contraindrait à libérer les vaccins contre la Covid-19 avant le 3 novembre, jour de la présidentielle américaine.
Il a déclaré que son équipe de recherche a encore des défis à relever.
Il cite entre autres de nouvelles questions de la FDA, l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux, des déséquilibres dans l’échantillon de la population, le changement de la situation géographique des sites…




Ceci est du à la progression de l’épidémiologie. Son équipe, explique-t-il, « aborde actuellement la phase III de la recherche avec 30 000 sujets. »
Il assure que lorsqu’elle aura enfin réussi à développer un vaccin efficace contre la Covid-19, une demande d’Autorisation d’Usage devra être d’abord déposée. Il insiste sur le respect de la procédure en la matière.
Il martèle en outre que la date de la présidentielle américaine ne devrait en aucun cas avoir une incidence sur le calendrier de développement du vaccin.