Casablanca: un restaurant interdit de servir de l’alcool pendant 4 mois

Casablanca: le restaurant Le Cabestan interdit de servir de l’alcool pendant quatre mois




Le restaurant Le Cabestan, un des établissements les plus courus de Casablanca, est sous le coup d’une suspension provisoire de sa licence d’alcool, pour une durée de quatre mois.




Le très chic Le Cabestan, sur la côte de Aïn Diab, n’aura pas le droit de servir de boissons alcoolisées et ce, pour une durée de quatre mois. La raison? Les autorités locales ont constaté que cet établissement servait de l’alcool sans l’accompagner de plats cuisinés, ce qui est contraire à la loi.
Rappelons que depuis l’entrée en vigueur des législations relatives à l’état d’urgence sanitaire, à la mi-mars, l’ensemble des bars sont fermés, à l’exception des bars-restaurants, qui s’engagent à appliquer les mesures de précaution édictées, et dont les autorités locales sont chargées de veiller à leur respect.




Le restaurant Le Cabestan a été au centre d’une polémique, ces derniers jours, en lien avec la pandémie de la Covid-19. Ses propriétaires s’étaient plaints d’un présumé «harcèlement» de la part des forces de l’ordre, après une opération de contrôle effectuée par des agents, alors que des clients étaient attablés.
Quant à ces derniers, des sources autorisées affirment que «la priorité des priorités a toujours été la protection des citoyens. Il n’a jamais été question de les harceler». L’opération «Mains propres», lancée par Abdellatif Hammouchi, va toucher d’autres établissements qui pensaient enfreindre, en toute impunité, la loi. Les prochains jours risquent d’apporter des révélations fracassantes.