Covid-19 au Maroc: l’opération de dépistage massif dans les entreprises est finie

Covid-19 au royaume du Maroc: fin de l’opération de dépistage massif dans les entreprises




Clap de fin pour l’opération de dépistage massif dans les entreprises. Elle sera remplacée par un dispositif de dépistage sélectif, réservé aux cas symptomatiques, aux contacts, ou aux cas suspects. L’annonce a été faite par la CGEM, ce mercredi 9 septembre.





Lancée le 3 juin 2020 sur instructions royales, la campagne nationale de dépistage de l’infection de Covid-19 auprès des employés des entreprises du secteur privé est arrivée à son terme, a annoncé Jalal Charaf, directeur général de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), en réponse à une question posée lors d’un point de presse organisé ce mercredi 9 septembre à Casablanca.

Cette opération coordonnée par la CGEM et les ministères de la Santé et de l’Intérieur visait à limiter le risque de propagation du virus en entreprise et à garantir une reprise d’activité sereine et sécurisée. Elle sera remplacée par un dépistage sélectif.




Il s’agit des cas symptomatiques, contacts, ou suspects, a précisé Jalal Charaf. Cette décision intervient dans un contexte marqué par une recrudescence des cas de contaminations. «Il a été décidé d’orienter les moyens vers les cas les plus urgents», a expliqué le directeur général de la CGEM.

Plus de 200.000 salariés du secteur privé ont pu être testés à ce jour dans le cadre de cette opération de dépistage massif, sur une population cible estimée à plus de 271.000 individus. Au total, 7.504 entreprises (employant 640.000 salariés) ont manifesté leur demande en s’inscrivant sur la plateforme dédiée à cette opération, mise en place par la CGEM.