Des Marocains bloqués en Algérie transférés… en prison!

Des Marocains bloqués en Algérie se retrouvent en prison




Environ 200 ouvriers marocains, bloqués en Algérie depuis la fermeture des frontières, ont lancé un appel au ministère des Affaires étrangères. Certains ont été transférés dans des établissements pénitentiaires, faute de places dans les centres d’accueil.




Les dizaines de centres, dont disposent les villes algériennes, sont saturés, en raison du nombre important d’étrangers bloqués dans le pays. Pour y remédier, les autorités ont eu recours aux prisons algériennes.

Cette situation met dans une situation très difficile les dizaines d’ouvriers et d’artisans traditionnels marocains partis en Algérie où leur savoir-faire est reconnu et très demandé.

Pour les autorités algériennes, qui estiment avoir envoyé la requête dans les temps, la diplomatie marocaine accuse beaucoup de retard dans le traitement des dossiers des 200 Marocains bloqués.