Safi: saisie de 4,5 tonnes de résine de cannabis dans un hôtel

Safi: un hôtelier poursuivi pour trafic de drogue après la saisie de 4,5 tonnes de résine de cannabis




Les individus impliqués dans l’affaire de la saisie de 4,5 tonnes de cannabis à Safi ont été présentés devant la Chambre correctionnelle pour trafic de drogue international. L’accusé principal dissimulait cette grosse quantité de haschich dans son hôtel, situé dans une zone rocailleuse.




Le procureur du roi près le tribunal de première instance de Safi a décidé de poursuivre 13 individus impliqués dans l’affaire de la saisie de 4,5 tonnes de cannabis, dont 5 sont en état d’arrestation.
Le quotidien Al Akhbar rapporte, dans son édition du jeudi 10 septembre, que l’accusé principal est propriétaire d’une unité hôtelière située sur la plage Cap Contain, relevant de la commune de Beddouza, sur le littoral nord de Safi.
Directement après leur inculpation, les accusés ont été présentés, mardi dernier, en citation directe à distance, devant la Chambre correctionnelle. L’enquête judiciaire de la gendarmerie royale a été ponctuée par la notification d’un lourd acte d’accusation à l’encontre des prévenus.




Il s’agit de détention, transport, tentative d’exportation et trafic de drogue. Les faits remontent à la fin de la semaine dernière, quand les éléments de la gendarmerie royale ont fait avorter une tentative de trafic de drogue international via le littoral nord de Safi, vers Oualidia.
C’est l’interception d’un grand camion de transport de marchandises qui va orienter les gendarmes vers le lieu où était déposé la grosse quantité de résine de cannabis.
Le quotidien Al Akhbar rapporte que les enquêteurs ont mis sous surveillance l’hôtel appartenant à un Marocain qui avait émigré en Malaisie avant de regagner le Maroc il y a de cela dix ans. Les gendarmes constateront des mouvements suspects à l’intérieur de cet hôtel.




En effet, les responsables déclaraient toujours aux clients que l’établissement était complet, alors que toutes les chambres étaient inoccupées.
L’enquête préliminaire menée sous la supervision du parquet a permis de découvrir le pot aux roses dans cet hôtel situé dans une zone déserte et rocailleuse, en face de la plage dite de «Channinat». La perquisition a permis la saisie de 4,5 tonnes de résine de cannabis emballées et dissimulées à l’intérieur et à l’extérieur de l’unité hôtelière.
Les enquêteurs ont, en outre, confisqué des équipements logistiques, dont un zodiac sophistiqué et une grande quantité de carburant destiné au transfert du haschich via le point d’accès maritime du littoral nord de Safi.