L’Espagne et le Maroc renforcent leur coopération pour lutter contre la criminalité

Lutte contre la criminalité : l’Espagne et le royaume du Maroc renforcent leur coopération




Le Conseil des ministres espagnol approuve la Convention entre le Royaume d’Espagne et le Royaume du Maroc sur la coopération en matière de sécurité et de lutte contre la criminalité




Le Conseil des ministres espagnol a donné son feu vert à la Convention entre le Royaume d’Espagne et le Royaume du Maroc sur la coopération en matière de sécurité et de lutte contre la criminalité.
Réuni sous la présidence du Chef du gouvernement, Pedro Sanchez, le Conseil a décidé également de soumettre la Convention aux deux Chambres du Parlement, indique la présidence du gouvernement espagnol.
«La Convention répond à la préoccupation – partagée par les deux pays – concernant l’ampleur des phénomènes criminels et les défis à la sécurité posés par la traite des personnes, le terrorisme, le trafic de drogue.




Mais aussi les nouvelles manifestations de la criminalité transnationale organisée», ajoute la même source dans un communiqué.
Cet accord, structuré en un préambule et quinze articles, réglemente les aspects les plus importants d’intérêt dans le domaine de la coopération, en précisant de manière très détaillée les crimes englobant ladite coopération, souligne la présidence du gouvernement espagnol.
La Convention met l’accent sur les dispositions relatives à la lutte contre la criminalité organisée, avec une référence spécifique au terrorisme, ainsi qu’à la coopération dans le cadre des activités opérationnelles et d’enquête des différentes formes de criminalité, conclut la même source.