ONU: Hausse des destructions israéliennes en Cisjordanie durant la pandémie

ONU: Hausse des destructions israéliennes en Cisjordanie pendant la pandémie




L’Organisation des Nations Unies (ONU) a fait état d’une hausse des destructions de structures palestiniennes par les autorités israéliennes ont augmenté en Cisjordanie occupée durant la pandémie de nouveau coronavirus, aggravant ainsi la précarité de la population.




Dans un communiqué rendu public, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA), a expliqué qu’entre mars et août 2020, 389 structures appartenant à des Palestiniens ont été détruites ou confisquées, soit 65 par mois, soit la moyenne mensuelle la plus élevée depuis quatre ans.
En six mois, « 442 Palestiniens se sont retrouvés sans-abri en raison des destructions, les exposant davantage aux risques liés à la pandémie », a souligné OCHA, qui fait noter que « sur le seul mois d’août, 205 personnes ont été déplacées. »




« Soit plus que sur n’importe quel mois depuis janvier 2017 ». Les structures évoquées incluent des logements mais aussi des installations sanitaires et des constructions dans le secteur agricole, au moment où la force occupante affirme démolir des installations pour défaut de permis, qui sont « quasiment impossible à obtenir pour les Palestiniens ».
Selon Jamie McGoldrick, coordinateur humanitaire pour les Territoires palestiniens, « la destruction de propriétés en territoire occupé est interdit par le droit humanitaire international.




À moins que ce soit absolument nécessaire pour des opérations militaires ». « La pandémie mondiale a augmenté les besoins et la fragilité des Palestiniens » et ces « démolitions illégales exacerbent cette fragilité et doivent cesser immédiatement », a-t-il indiqué dans une vidéo publiée sur le site internet de l’Ocha.
D’après le dernier bilan du ministère de la Santé palestinien, plus de 27.100 personnes infectées par le virus ont officiellement été recensées, dont 188 sont décédées. Pour rappel, la Cisjordanie est occupée par l’armée israélienne depuis 1967.