Viol et meurtre de Adnane: son père se confie

Viol et meurtre de Adnane: son père se confie, trois jours après le drame




Adnane, le jeune enfant de 11 ans porté disparu depuis quelques jours à Tanger, a été retrouvé mort et enterré près de son domicile. Son meurtre a choqué la Toile et plusieurs internautes ont réclamé la peine capitale pour le coupable.




Trois jours après cette découverte macabre, le père du défunt a donné des nouvelles de la famille. «On essaie tant bien que mal d’accepter la volonté de Dieu. Mon fils est un oiseau dans le paradis», a-t-il confié.

Le père de Adnane a également affirmé que l’état de santé de son épouse et de sa belle-mère commence à se stabiliser, grâce au soutien des amis et des proches. «Ma femme se porte bien.

C’est notre destin et on doit l’accepter», a-t-il expliqué. Rappelons que le mis en cause, 24 ans et employé dans la zone industrielle, a été arrêté vendredi soir par les autorités.

Il a emmené la victime dans un appartement qu’il loue dans le même quartier résidentiel.




Il l’a ensuite agressée sexuellement avant de commettre l’homicide volontaire, au même jour et à la même heure, avant de procéder à son enterrement aux alentours de son domicile.

Trois individus ont été également placés en garde à vue dans le cadre de ce meurtre pour le motif de « non-dénonciation de crime ».

Il s’agit des colocataires du meurtrier, qui n’ont (malheureusement) pas alerté les autorités malgré le fait que la photo du coupable, en compagnie du jeune garçon, a été largement relayée sur les différents réseaux sociaux.

Les trois colocataires ont constaté, en effet, un changement dans le comportement du coupable mais n’ont pas pris la peine d’aviser la police.