(Vidéo) Casablanca: les pilotes licencié de la RAM manifestent devant le siège de la compagnie

Royal Air Maroc: les pilotes licenciés manifestent devant le siège de la compagnie à Casablanca




Depuis le début de la semaine, une trentaine de pilotes de ligne se rassemblent chaque jour devant le siège de Royal Air Maroc, à Casablanca.




Chaque jour, les membres de l’Association marocaine des pilotes de ligne (AMPL) se rassemblent pendant une vigtaine de minutes devant le siège de la compagnie nationale. Objectif: protester contre ce qui à leurs yeux relève d’un «licenciement abusif» opéré par la RAM.

Le 31 août dernier, à l’issue d’une procédure approuvée par la gouverneure de Hay Hassani, RAM a procédé au licenciement de 140 salariés pour des motifs économiques, dont 65 pilotes, 59 salariés du personnel navigant commercial et 16 salariés du personnel au sol. Le timing choisi pour les sit-in de l’AMPL n’est pas fortuit.




Ceux-ci coïncident avec la tenue de réunions restreintes rassemblant direction et membres du personnel. Depuis lundi, le PDG de RAM, Abdelhamid Addou, reçoit une quarantaine de pilotes pour échanger sur la situation difficile que traverse la compagnie et les informer d’une seconde vague imminente de licenciements économiques.

La direction de RAM avait entre-temps décidé de suspendre tout dialogue avec l’association des pilotes de ligne. «Comme le stipule le Code du travail, le dialogue reste ouvert avec les partenaires sociaux, à savoir les représentants des syndicats et les délégués du personnel», soutient-on du côté du management de RAM.