Le Portugal accorde des permis de travail aux clandestins marocains

Le Portugal accorde des permis de travail aux clandestins marocains




Dans le souci de diminuer considérablement le nombre élevé d’immigrants illégaux en provenance du Maroc, le Portugal prévoit d’accorder des permis de travail aux Marocains afin de leur permettre d’y travailler de façon légale.




Les négociations entre les deux pays ont beaucoup évolué, selon le ministre portugais de l’Intérieur. Eduardo Cabrita a déclaré à la presse que le Portugal manquait de mains d’œuvre dans les secteurs de la construction et de l’agriculture.

Accorder un permis de travail permettrait de régler le problème de l’immigration clandestine. Une embarcation transportant 28 migrants est arrivé mardi, dans le sud du Portugal. La sixième du genre, depuis le début de cette année.




Cela porte le nombre total des ressortissants africains qui ont été arrêtés par les autorités portugaises à près de 100, dont 69 sont des Marocains.

La situation a conduit les ministres de l’Intérieur du royaume du Maroc et celui du Portugal à tenir une réunion en visioconférence. Eduardo Cabrita et Abdelouafi Laftit se sont entendus sur la nécessité d’intensifier leur coopération pour la lutte contre la migration irrégulière et contre la traite des êtres humains.