Tiflet: les poux de poule prolifèrent à cause d’élevages sur des terrasses

Tiflet: Prolifération de poux de poule à cause d’élevages sur des terrasses




L’élevage des poulets « beldi » sur certaines terrasses d’immeubles à Tiflet est en train de causer une pandémie d’un autre genre. En effet, les poux de poules sont en train de se propager à une vitesse vertigineuse dans certains quartiers de la ville.




Le quotidien Al Massae du vendredi 25 septembre rapporte que les habitants du quartier Bouhmala, dans le deuxième arrondissement administratif de Tiflet, près de Rabat, se plaignent de la démultiplication inquiétante des poux de poules dans leur quartier.

Ce phénomène est due à la pratique très courante à Tiflet de l’élevage du poulet «beldi» sur les terrasses d’immeubles habités.

Selon des témoins qui se sont adressés au quotidien arabophone, la santé des habitants des quartiers où cet élevage est courant est gravement mise en danger, sans parler des désagréments que ces parasites causent déjà dans les domiciles de nombreuses familles.

Les autorités locales ont été saisies de cette affaire à travers le dépôt de nombreuses plaintes visant à interdire l’élevage de poulets au sein d’immeuble habités.




Mais, et malgré la prolifération des parasites qui s’étendent de plus en plus à d’autres zones de la ville, les plaintes des habitants sont restées jusqu’ici lettre morte.

D’autres plaintes ont été déposées à Khemisset dans le même objectif, arguant cette fois-ci que l’élevage des volailles est interdit à l’intérieur de lieux habités pour des raisons de santé et de salubrité publique.

Al Massae rappelle que le pou de poulet est un minuscule parasite, quasiment invisible à l’œil nu, qui se transmet au contact des volailles infestées ou par le vent.

Il colle à la peau des humains et ses morsures créent des irritations rougeatres, parfois sanguinolentes. Cette sangsue peut aussi tuer les volailles s’il est présent en grand nombre, en les vidant de tout leur sang.