Le Maroc devient propriétaire de la mosquée d’Angers

Le Maroc prend possession de la mosquée d’Angers




Les membres de l’Association des musulmans d’Angers (AMA) ont voté pour la cession de la mosquée Abou-Bakr-Essedik au ministère marocain des Habous et des Affaires islamiques lors d’une assemblée générale extraordinaire.




Deux résolutions inscrites à l’ordre du jour  : cession à titre gracieux de la mosquée d’Angers, dont les travaux de construction sont à l’arrêt, au Maroc, permettre au président de l’AMA d’effectuer toutes les opérations nécessaires et suffisantes à la bonne exécution de l’objet, rapporte Ouest France.
La première a obtenu 87 voix pour, 4 contre et 3 abstentions. La seconde a été votée par 85 voix pour, 4 contre et 5 abstentions. La vidéo concernant les résultats du vote été publiée sur la page Facebook de l’AMA.




Elle a été faite en présence d’un huissier. Pour l’association, il s’agit d’un premier pas. « Qu’Allah nous Facilite la suite et qu’Allah nous Laisse œuvrer dans l’intérêt de la communauté musulmane et de l’intérêt de notre ville, Angers ! », a-t-elle souhaité.
Avec ce vote, le royaume du Maroc pourra œuvrer pour l’achèvement la construction de la mosquée Abou-Bakr-Essedik d’Angers. Les travaux de construction de ladite mosquée qui ont été lancés en 2014 sont à l’arrêt à cause d’un manque de moyens financiers.