L’Espagne aimerait que Mounir El Haddadi joue pour elle

L’Espagne veut-elle empêcher El Haddadi de jouer pour le Maroc?




Le sélectionneur espagnol, Luis Enrique, et la Fédération royale espagnole de football tentent de faire revenir Munir El Haddadi à la Roja. Mais il semble que le joueur a définitivement choisi les Lions de l’Atlas.




La Fédération royale espagnole de football tente une nouvelle fois d’amadouer le joueur d’origine marocaine, Mounir El Haddadi, pour qu’il continue à porter le maillot de la Roja pour les prochaines années.

Pour le quotidien Al Massae daté du 1er octobre, les dirigeants espagnols craignent que le joueur du FC Séville décide enfin de porter les couleurs du Maroc, lui qui figure déjà sur la liste de Vahid Halilhodzic pour les deux prochains matchs amicaux des Lions de l’Atlas contre la RD Congo et le Sénégal.




Luis Enrique Martínez García, l’entraineur de la Roja et ex-entraîneur d’El Haddadi au Barça, aimerait le voir dans son effectif, lui qui signe de très belles prestations ces dernières semaines avec son club andalou.

Al Massae précise en tout cas, selon ses informations, que le joueur ne souhaite pas du tout revenir en équipe nationale espagnole. Le quotidien rappelle que le joueur a déjà porté, il y a déjà deux années, son affaire devant le TAS pour pouvoir être sélectionnable avec les Lions de l’Atlas.




Sauf que la sentence n’a pas été en sa faveur. Mais la FIFA a accepté, lors de son 70e congrès, qu’un joueur puisse changer sa nationalité sportive sous quelques conditions à la suite d’une proposition faite par le Maroc.

Un changement majeur qui ouvre la porte devant Mounir El Haddadi pour porter le maillot de son pays d’origine dans les prochaines échéances, lui qui a joué son dernier match avec l’Espagne alors qu’il avait moins de 21 ans et a eu moins de 3 sélections avec la Roja.