Abderrazak Hamdallah confirme son refus de rejoindre les Lions de l’Atlas

Hamdallah confirme son refus de rejoindre l’équipe nationale du Maroc




Quelques heures après la conférence de presse au cours de laquelle le sélectionneur national Vahid Halilhodžić a dévoilé la liste des joueurs convoqués pour prendre part au prochain stage de préparation, Abderrazak Hamdallah a répondu à sa manière à sa non-convocation.




Jeudi, le sélectionneur national Vahid Halilhodžić a animé une conférence de presse dans laquelle il a dévoilé la liste des joueurs convoqués pour prendre part au stage de préparation des Lions de l’Atlas, et aux deux matchs amicaux face au Sénégal et à la République démocratique du Congo.
Le coach en a également profité pour évoquer le cas Abderrazak Hamdallah, rapporte le quotidien Al Massae du weekend des 3 et 4 octobre.
Pour le sélectionneur, si Hamdallah n’a pas été convoqué c’est parce qu’il n’a pas voulu l’être. Haillhodzic a notamment affirmé que l’attaquant d’Al Nasr a décliné la convocation.




Ceci après un coup de fil du sélectionneur adjoint Mustapha Hadji. La réponse de Hamdallah aux déclarations de coach Vahid ne s’est pas fait attendre. L’ex-attaquant de l’Olympique de Safi a publié une photo expressive sur son compte instagram.
Et c’est tout sourire que Hamdallah apparait sur une photo du réseau social, arborant le maillot jaune et bleu du club saoudien dans lequel il évolue.
Hamdallah a légendé sa photo par le commentaire «sois heureux», assorti de deux cœurs, l’un en jaune, l’autre en bleu. On l’aura compris, la priorité pour Hamdallah est bien de rester avec son club et non pas de jouer en équipe nationale.



 

Voir cette publication sur Instagram

 

Be happy 💛💙

Une publication partagée par Hamdallah Abderrazzak (@abderrazak_hamdallah) le






Pour Halilhodžić, le cas Hamdallah est «définitivement clos»
Lors de sa conférence de presse, le sélectionneur national, Vahid Halilhodžić, a asséné à l’adresse de Abderrazak Hamdallah que «jouer pour son équipe nationale est une fierté, et on ne badine pas avec le maillot national».
Répondant à une question sur l’absence de Abderrazak Hamdallah, attaquant d’Al-Nassr (Arabie saoudite), de la liste des joueurs convoqués pour le prochain rassemblement du team national, Vahid Halilhodžić est sorti de ses gonds. Le sélectionneur national a rappelé qu’il avait eu au téléphone ledit joueur. Ce dernier lui a signifié qu’il voulait se consacrer à son équipe. Son adjoint, Mustapha Hadji, a eu également des discussions avec le footballeur, mais qui n’ont pas abouti.




«C’est lui [Abderrazak Hamdallah] qui refuse de venir jouer», a-t-il dit, amer. Vraisemblablement remonté contre l’attitude désinvolte de Hamdallah, Halilhodžić a déclaré : «On ne badine pas avec le maillot national, c’est sacré. Jouer pour son équipe nationale est une fierté et on ne peut pas se permettre de tergiverser de la sorte».
D’habitude très peu porté sur les manifestations publiques de colère, le sélectionneur national a tonné : «l’équipe nationale n’est la propriété de personne, ni de Hamdallah ni de Vahid Halilhodžić. Elle appartient à tous les Marocains».
Voilà qui, sans doute aucun, clôt définitivement le débat sur un éventuel retour de Abderrazak Hamdallah en équipe nationale.