Emmanuel Macron plaide pour enseigner davantage la langue arabe à l'école

Emmanuel Macron plaide pour l’enseignement de la langue arabe dans les écoles




Le président français Emmanuel Macron, lors de son discours dans les Yvelines, ce vendredi, a décidé de l’introduction de la langue arabe dans le programme scolaire.




« Enseigner davantage la langue arabe à l’école ou dans un périscolaire que nous maîtrisons car notre jeunesse est aussi riche de cette culture plurielle.
L’État doit également s’engager et soutenir ce qui doit, dans notre pays, permettre de faire émerger une meilleure compréhension de l’islam. », a proposé le chef de l’Etat français lors de son discours.
L’objectif de cette décision est d’éviter que certains jeunes, désireux d’apprendre cette langue ne soient « manipulés » ou tombent dans le piège « des associations qui leur proposent le pire ».




Pour réussir ce challenge, le président de la France Emmanuel Macron a annoncé la création d’un institut scientifique d’islamologie et de postes supplémentaires dans l’enseignement supérieur.
Aussi a-t-il proposé de rendre l’école obligatoire dès l’âge de 3 ans. À en croire Emmanuel Macron, il s’agit d’une nécessité.
« J’ai pris une décision sans doute l’une des plus radicales depuis les lois de 1882 et celles assurant la mixité scolaire entre garçons et filles en 1969. Et les écoles hors contrat feront l’objet d’un contrôle renforcé ».