Les « Entreprises du Voyage » des Pays-Bas portent plainte contre Royal Air Maroc

Les « Entreprises du Voyage » des Pays-Bas portent plainte contre RAM




S’il est vrai qu’avec la pandémie mondiale du coronavirus, l’industrie touristique au niveau mondial a pris un coup, les clients de Royal Air Maroc, à l’instar de ceux d’autres compagnies, commencent à perdre patience, devant la lenteur que met la compagnie à les rembourser.




La première plainte contre la compagnie marocaine lui vient de l’Netherlands Travel Trade Association, un puissant syndicat du tourisme des Pays-Bas.

Avec cette crise, qui s’annonce durable et profonde, et face à de faibles perspectives quant à une possible reprise de l’activité touristique, l’ANRV a décidé d’assigner en justice les compagnies aériennes qui ne remboursent pas.

La Netherlands Travel Trade Association (ANVR), l’équivalent des « Entreprises du Voyage » des Pays-Bas a porté une première plainte.




Cette première plainte est dirigée à l’encontre de Royal Air Maroc. À l’heure actuelle, l’action en justice poursuit son cours. Bientôt, d’autres compagnies pourraient connaître le même sort.

 » Nous avons également manqué de patience pour Aeroflot, El Al, Air Transat et d’autres compagnies aériennes, » a déclaré dernièrement Walter Schut, directeur adjoint de l’ANVR. 

Pour rappel, l’ANVR, ce sont plus de 800 agences de voyages, 300 tour-opérateurs et 20 000 salariés, soit 85% du marché du voyage néerlandais.