La demande de Munir El Haddadi de jouer pour le Maroc rejetée par la FIFA

La FIFA rejette la demande de Munir El Haddadi de jouer pour le Maroc




Grosse déception pour Munir El Haddadi qui devra quitter le camp d’entraînement de la sélection marocaine. La FIFA a rejeté la demande de la FRMF et du joueur du FC Séville de changer de nationalité sportive, après avoir assoupli ses règles d’éligibilité le mois dernier.




C’est la douche froide pour Munir El Haddadi, Vahid Halilhodzic, l’équipe nationale et les supporters marocain.
Convoqué pour prendre part aux matchs amicaux du Maroc face au Sénégal (9 octobre) et la RD Congo (13 octobre), l’attaquant de 25 ans avait rejoint les joueurs de l’équipe national en marge des rencontres amicales, malgré le retard de ses papiers administratifs.
Bien intégré au groupe, l’ancien du FC Barcelone s’était même prêté au jeu du bizutage, en chantant devant ses compatriotes. Cependant, l’Hispano-marocain ne pourra pas, du moins pour l’instant, fouler la pelouse marocaine.




C’est ainsi selon la dernière décision rendue par la FIFA. Cependant, cette décision de la FIFA peut être contestée par le Maroc et le joueur au Tribunal arbitral du sport (TAS), a déclaré jeudi l’instance dirigeante mondiale du football.
Tout appel serait le deuxième pour le Maroc et El Haddadi contre la FIFA au plus haut tribunal du sport.
Ils ont perdu une décision précédente quelques semaines avant la Coupe du monde 2018, une affaire qui a contribué à la révision par la FIFA de ses règles nationales d’éligibilité des joueurs.




El Haddadi avait disputé un seul match de compétition pour la sélection espagnole, après avoir joué 13 minutes en 2014.
Son apparition pour la Roja ne devrait pas être un obstacle à son changement prévu, étant donné que la nouvelle règle de la FIFA exige « qu’au moment d’être aligné pour son dernier match dans une compétition officielle dans n’importe quel type de football pour son association actuelle, il n’avait pas 21 ans ».
Le TAS demeure le dernier espoir d’El Haddadi pour pouvoir obtenir gain de cause et toucher son rêve de porter les couleurs du Maroc.