L’espace aérien marocain fermé jusqu’au 10 novembre, sauf pour les vols spéciaux

Maroc: l’espace aérien restera fermé jusqu’au 10 novembre, sauf pour les vols spéciaux




Un nouveau «Notam» de la DGAC vient de proroger la suspension du trafic aérien international jusqu’au 10 novembre prochain, selon des sources aéroportuaires.




C’est la neuvième prorogation annoncée par la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) depuis le début de la pandémie.
Le dernier Notam (message destiné aux navigants aériens) avait fixé le 10 octobre comme date théorique pour la reprise du trafic aérien de passagers.
Cette décision fait suite à la prolongation de l’état d’urgence sanitaire d’un mois supplémentaire, lors d’un Conseil du gouvernement réuni jeudi 8 octobre. Cependant, cette décision ne concerne pas les vols spéciaux qui sont maintenus jusqu’au 10 novembre prochain.




La publication d’un nouveau Notam ne veut en aucun cas dire que les vols vont forcément reprendre à compter de la date qui y est mentionnée.
Il s’agit juste d’un indicateur technique qui est destiné à l’ensemble des opérateurs aéroportuaires; ceci est une procédure informative qui leur permet de pouvoir mettre à jour et de réajuster leurs systèmes d’information.
Cela donne un peu plus de visibilité aux compagnies aériennes, aux handlers, aux opérateurs de catering, etc., de manière à pouvoir assurer la continuité du service.