Promotion du «made with Morocco» auprès du ministre français du commerce

Visite du ministre français du commerce: Chakib Alj promeut le «made with Morocco»




Le président de la Confédération des entreprises du Maroc (CGEM) estime que la coopération économique entre le Maroc et la France gagnerait à être renforcée, dans une logique de co-investissements.




En visite de travail au Maroc pour une période de deux jours, Franck Riester, ministre français délégué chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité, était ce lundi matin, 12 octobre 2020, invité au siège de la CGEM.
Dans un discours à cette occasion, le président de la Confédération patronale, Chakib Alj, a appelé les communautés d’affaires des deux pays a approfondir leurs relations.
Ceci en établissant, a-t-il déclaré, plus de «synergies entre nos TPE-PME respectives, en encourageant davantage l’investissement et le co-investissement, en renforçant nos échanges commerciaux et en nous ouvrant plus sur les métiers d’avenir comme les énergies renouvelables, le numérique, l’intelligence artificielle, etc».




Selon le patron des patrons, les deux pays se doivent d’aller «plus loin dans ce contexte de crise mondiale où la coopération est fondamentale pour faire face ensemble aux défis mondiaux existants et émergents, comme celui des opérateurs européens et plus particulièrement français qui cherchent aujourd’hui à raccourcir leurs chaînes d’approvisionnement».
Cette recomposition en cours est une opportunité que le Maroc se doit de saisir a estimé Chakib Alj.
Il a appelé dans ce sens les deux pays à développer, «ensemble», le «Made with Morocco», un concept développé par Ross McInnes, qui co-préside, avec Mohamed El Kettani, PDG d’Attijariwafa bank, le Club de Chefs d’Entreprises France-Maroc.




Le président de la CGEM n’a pas manqué de souligner qu’entre le Maroc et la France, les liens «sont historiques, forts et résiliants». Ainsi, le Maroc est le premier partenaire commercial de la France en Afrique, tandis que la France est le deuxième partenaire commercial du Maroc.
La France est par ailleurs le premier investisseur étranger direct au Maroc sur les 15 dernières années, et près d’un millier d’entreprises françaises opèrent dans le Royaume employant près de 100.000 personnes. 38 d’entre elles figurent parmi les entreprises du CAC 40.
Enfin, les Marocains sont la deuxième plus importante nationalité non-européenne présente en France, et les Français constituent la première communauté étrangère installée au Maroc.