Essaouira: 5 condamnations pour détournement de fonds, abus de confiance, faux et usage de faux

Essaouira: 5 personnes condamnées pour détournement de fonds, abus de confiance, faux et usage de faux




Le directeur d’une agence bancaire à Essaouira et ses quatre complices viennent d’être condamnés à 26 ans de réclusion criminelle pour détournement de fonds, abus de confiance et faux et usage de faux.




Le tribunal de première instance d’Essaouira a condamné, lundi, le directeur d’une agence bancaire de la ville, son adjoint et trois autres complices à des peines de réclusion criminelle assorties d’amendes.
Les mis en cause ont été poursuivis par le parquet compétent en état de détention pour «détournement de fonds, abus de confiance et faux et usage de faux».
Selon le quotidien Al Massae, qui rapporte l’information dans son édition du jeudi 15 octobre, le directeur d’agence s’est vu infliger une peine de six ans de réclusion criminelle et une amende de 100.000 dirhams.




La justice a également ordonné la saisie sur son compte bancaire d’une somme de 4 millions de dirhams et celle de ses biens immobiliers.
Son adjoint et les trois autres employés, dont une femme, ont été condamnés à cinq ans de prison ferme chacun et une amende de 100.000 dirhams.
Cette affaire, rappellent les sources du quotidien, a éclaté le 12 juin dernier, lorsque le service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech a interpellé le directeur d’une agence bancaire, à Essaouira, pour son implication présumée dans une affaire d’abus de confiance.




L’interpellation du mis en cause principal dans sa résidence située à Guéliz, à Marrakech, a eu lieu suite à une plainte faisant état de son implication dans le détournement d’environ 3,5 millions de dirhams.
Cette plainte a été déposée par la direction régionale de la Banque qui avait constaté que le directeur de l’agence manœuvrait pour ne pas transférer le compte d’un client d’Essaouira à Fès, avant de se rendre compte que des sommes d’argent étaient parties en fumée.
L’enquête ouverte alors par l’administration de la banque a dévoilé que d’autres détournements avaient été effectués sur les comptes d’autres clients. Au total, plus de dix millions de dirhams ont été détournés.