Harhoura: tout est rentré dans l’ordre après la colère du roi Mohammed VI

Il a suffi de la colère du roi Mohammed VI pour que tout rentre dans l’ordre à Harhoura




Accompagné du wali de la région Rabat-Salé-Kénitra, et du gouverneur de la préfecture de Skhirat-Temara, le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a effectué, mercredi en début d’après-midi, une visite du chantier de Harhoura, à l’origine de la colère royale.




Lors de la visite du Souverain lundi dernier, plusieurs irrégularités ont été relevées au niveau d’une route côtière reliant la commune de Harhoura au centre de Temara. Deux artères principales ont par conséquent été fermées à la circulation.

La ville de Harhoura a connu un véritable coup de tonnerre en début de semaine. Les autorités locales ont dû passer une nuit blanche pour tenter de remettre en état le réseau routier, dont la modification avait causé des préjudices au paysage urbanistique de la ville.

Plusieurs responsables impliqués dans cette affaire seront tenus de fournir des explications et surtout rendre compte de la gestion des deniers publics.




À lire aussi: