Le mariage des mineures, une forme de pédophilie légale au Maroc pour une ex-ministre

Le mariage des mineures, une forme de pédophilie légale au Maroc pour une ex-ministre




L’ex-ministre du Développement social, de la solidarité et de la famille, Nouzha Skalli s’est insurgée contre le mariage des mineures. A l’en croire, il s’agit d’une pédophilie légale. La militante des droits humains est remontée contre certaines pratiques en vogue au Maroc, dont notamment le mariage des filles mineures. C’était au cours d’une visioconférence-débat qui a été organisée mardi sur la question de la peine de mort.




Lors d’un débat du groupe de recherche sur le droit des affaires et de l’investissement de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales Ibn Zahr à Agadir, elle a critiqué les hommes qui se marient aux petites filles qui ne sont pas encore en âge de se marier. Prenons le cas “d’’un homme épouse une fille de quatorze, quinze ou seize ans, et offre de l’argent pour se marier avec elle et en faire ce qu’il veut après un mariage par Fatiha.




Est-ce que ce n’est pas une pédophilie légale?”, s’est –elle interrogé. Au cours de cette visioconférence, la coordinatrice du Réseau des parlementaires contre la peine de mort a également fustigé les hommes qui exigent le port de voile aux petites filles. “Est-ce que cet homme qui oblige une fillette à porter le voile parce qu’il estime qu’elle est (sexuellement) attirante n’est pas de la pédophilie ?”, a-t-elle déploré.