El Hajeb: un ex athlète célèbre arrêté pour agression

El Hajeb: arrestation d’un ancien athlète célèbre pour agression




Après avoir passé 20 ans en prison pour son implication dans le meurtre d’un gendarme en France, l’ancien athlète HB est soupçonné de tentative de vol. Il a été arrêté, mercredi, à El Hajeb après que chauffeur d’un grand taxi l’a accusé de l’avoir agressé avec une bombe lacrymogène.




Les éléments de la gendarmerie d’Al Azam dans les environs d’El Hajeb ont arrêté, mercredi dernier, un ex-athlète soupçonné d’être impliqué dans un affaire de vol avec violence.

Le quotidien Al Massae rapporte, dans son édition des samedi et dimanche 17 et 18 octobre, que le mis en cause a été placé en garde à vue en attendant d’être déféré devant la justice.

Selon certaines sources, un chauffeur de grand taxi l’aurait accusé de tentative de vol après avoir été attaqué avec une bombe lacrymogène. Après avoir résisté, le chauffeur aurait pris la fuite en demandant de l’aide.




Selon certaines sources, une patrouille de la gendarmerie, qui passait près du lieu de l’incident, est intervenue pour arrêter le suspect. Les enquêteurs ont, sur instructions du parquet compétent, acté les déclarations de l’accusé et de la victime dans des procès verbaux.

Le quotidien Al Massae, qui ne précise pas si l’athlète avait été déféré devant le parquet ou mis en détention provisoire, semble avoir pris avec des pincettes ces faits et notamment les déclarations du chauffeur du taxi.

Ce qui est certain, en attendant que l’enquête soit terminée, c’est que le prévenu est effectivement un ancien athlète qui a participé aux JO de 1996.




Mais aussi aux championnats du monde de cross country où il avait réalisé de bonnes performances. Sauf qu’un jour de décembre 2000, son nom est passé des tablettes de l’athlétisme aux colonnes des faits divers quand il a été accusé du meurtre d’un gendarme en France.

Il sera condamné à 30 ans de prison ferme par le tribunal de Rabat avant que sa peine ne soit commuée en appel à 25 ans et de bénéficier d’une grâce après avoir passé 20 ans sous les verrous.

À sa sortie, il y a quelques mois, il a, encore une fois, clamé son innocence dans cette affaire de meurtre où deux de ses amis ont été inculpés en premier lieu avant qu’il ne soit accusé lui aussi.