Le trafic maritime entre le Maroc et le port de Sète reprend

Reprise du trafic maritime entre le Maroc et le port de Sète




Interrompues depuis le 11 octobre dernier suite à l’apparition d’un cas de contamination à la Covid-19 au sein d’un des équipages, les liaisons maritimes entre le Maroc et le port de Sète vont pouvoir reprendre.




L’annonce a été faite par le préfet de l’Hérault, cité par France 3 Occitanie. Depuis plusieurs jours, plus de 200 personnes sont bloqués sur un quai du port de Sète (Sud de la France), dont certains venus d’Allemagne, de Belgique ou des Pays-Bas.
Ils devaient embarquer par bateau à destination du Maroc. Les autorités françaises ont interdit aux navires en provenance du Maroc, appartenant notamment aux compagnes GNV et Balearia, d’accoster dans le port de Sète.




Cette interdiction d’accoster, c’était pour des raisons d’ordre sanitaires. Dimanche 11 octobre, un ferry de la compagnie italienne GNV, en provenance de Nador, avec à son bord pas moins de 800 passagers, était resté bloqué pendant plusieurs heures au large de ce port français avant de recevoir l’autorisation de la préfecture de l’Hérault.
Celle-ci avait réclamé l’application de la procédure sanitaire liée à la Covid-19, y compris pour le personnel navigant.