Le musée Yves Saint-Laurent de Marrakech accueille à nouveau les visiteurs

Le musée Yves Saint-Laurent de Marrakech accueille à nouveau les visiteurs dès aujourd’hui




Bonne nouvelle pour les amateurs d’art à Marrakech. La Fondation Jardin Majorelle du Maroc a annoncé la réouverture du musée Yves Saint Laurent à partir de ce mercredi le 21 octobre.




Situé dans le plus célèbre jardin de Marrakech, le musée ouvrira à nouveau ses portes après une fermeture qui a duré plus de huit mois, suite à la propagation du nouveau coronavirus. La réouverture du musée Yves Saint Laurent intervient après celle du jardin Majorelle et du musée berbère le 1er octobre.
Le musée accueillera les visiteurs du mercredi au dimanche de 9h à 18h. La fondation a également indiqué que le musée abritera une collection permanente de plus de 50 modèles dédiés à Yves Saint Laurent.
Une cinquantaine de modèles, tous sélectionnés par Pierre Bergé lui-même. Cette nouvelle rotation se déploie dans le cadre d’une scénographie signée par Christophe Martin.




Elle s’articule autour des thèmes chers à Yves Saint Laurent : le masculin-féminin, le noir, l’Afrique et le Maroc, les voyages imaginaires, les jardins, l’art. Cette présentation offre aussi un point de vue original sur certaines œuvres iconiques du couturier.
Parallèlement, dans la salle temporaire, une exposition consacrée à Bert Flint, fondateur du musée Tiskiwin à Marrakech, regroupe des œuvres de sa collection personnelle.
Elle manifeste son regard sur la diversité et la richesse des traditions rurales et berbères qui se sont épanouies de l’Atlas à l’Anti-Atlas et du Sahara au Sahel. Le jardin Majorelle a acquis une grande partie de sa renommée grâce à son association avec Yves Saint Laurent.




C’est Yves Saint Laurent qui a acheté le jardin en 1980. Après sa mort, les cendres de l’emblématique designer français reposent désormais dans le jardin.
Couvrant une superficie de 4000 mètres carrés, le musée de Marrakech contient un espace d’exposition permanent qui expose le travail de YSL, il y a une salle d’expositions temporaires, il y a un auditorium de 130 places, il y a un café-restaurant, il y a une librairie et il y a une bibliothèque de recherches.
La bibliothèque arbitre pas moins de 5 000 livres sur des sujets aussi diverse et variés que l’histoire arabe et andalouse, la botanique, l’histoire de la mode ou bien encore la poésie.