Jérusalem: le prix « Amis de Sion » attribué à 5 dirigeants du monde arabe

Jérusalem: le prix « Amis de Sion » attribué à 5 dirigeants du monde arabe




Le Centre du patrimoine des Amis de Sion a dévoilé la liste des 11 personnalités qui recevront le prix cette année, dont 5 dirigeants arabes. Il n’est pas encore clair si les lauréats arabes de ce prix en ont été informés, l’ont accepté, ou s’ils se déplaceront pour le recevoir




La « Christian Broadcasting Network », ou CBN (chaîne de télévision chrétienne américaine), a rapporté la liste des noms sélectionnés par le Dr. Mike Evans, fondateur du Centre du patrimoine des Amis de Sion.

Le média américain a indiqué que les dirigeants ont été choisis pour leur soutien à la nation juive.

Evans a indiqué que le prix sera attribué au roi du Bahreïn, Hamed ben Issa Al Khalifa, au premier ministre des Émirats arabes unis, Mohammed ben Rachid Al Maktoum, au prince héritier d’Arabie Saoudite, Mohammed ben Salmane ben Abdelaziz Al Saoud, au sultan d’Oman, Haytham Ben Tarik et au roi du Maroc, Mohammed VI.

Le fondateur du Centre du patrimoine des Amis de Sion a également fait savoir que ce prix sera aussi attribué au président serbe, Alexander Vucic, au président roumain, Klaus Iohannis.




Mais aussi au président paraguayen, Mario Abdo Benitez, au président de la République Tchèque, Milos Zeman, ainsi qu’au président ougandais, Yoweri Museveni et au président de la République du Malawi, Lazarus Chakwera.

Et d’ajouter que «tous ces présidents vont transférer leurs ambassades à Jérusalem» et que «les dirigeants musulmans feront au moment opportun la paix avec Israël».

Il n’est pas encore clair si les lauréats arabes de ce prix en ont été informés, l’ont accepté, ou s’ils se déplaceront pour le recevoir.

Les lauréats de ce prix dans les éditions précédentes sont le président américain, Donald Trump, l’ancien président américain George W. Bush, le prince Albert II de Monaco, la présidente géorgienne, Salomé Zurabichvili et le secrétaire d’État américain Mike Pompeo.




La 4e édition du sommet des médias chrétiens s’est tenue, dimanche, au Centre du patrimoine des Amis de Sion à Jérusalem. L’événement virtuel organisé sur internet a célébré l’amitié exceptionnelle d’Israël avec les chrétiens, en présence des journalistes, des dignitaires et des dirigeants israéliens.

Le Centre du patrimoine des Amis de Sion a été inauguré en 2015 à Jérusalem, grâce au soutien des partisans d’Israël dans le monde.

Le centre indique sur son site web qu’il s’agit « d’une organisation à but non lucratif opérant à Jérusalem et soutenue par des amis à travers le monde, et que c’est une plateforme qui lutte contre le boycott et l’antisémitisme à l’échelle internationale ».

Et de signaler que le conseil administratif du centre réunit de nombreux anciens dirigeants des services de sécurité et de renseignement israéliens.

Traduit de l’Arabe par Hend Abdessamad