Le Maroc sera le principal producteur et distributeur du vaccin chinois anti-Covid-19 en Afrique

Le Maroc va-t-il vacciner le continent africain ?




La question a été tranchée la semaine dernière lors d’un entretien téléphonique entre le roi Mohammed VI et le président chinois. À partir du mois prochain, le Maroc deviendra le principal producteur et distributeur du vaccin chinois anti-Covid-19 en Afrique.
Pour le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, le vaccin anti-Covid-19 sera opérationnel au plus tard début janvier 2021. La fin de la phase 3 des essais cliniques est par ailleurs prévue pour le 15 novembre prochain.




Entre-temps, le Maroc aura droit à 10 millions de doses, ce qui permettra de vacciner 5 millions de personnes. « On s’est déjà fait une idée sur l’efficacité et l’innocuité.
Si au sein des différentes populations qui ont subi des vaccins à différentes nationalités, on va estimer que le produit est bon et au vu de ce qui se passe au niveau mondial et au vu des risques socio-économiques de la situation actuelle, je pense que l’utilisation du vaccin peut devenir imminente.




Mais je ne saurais dire selon quel calendrier », a déclaré le ministre. Le roi Mohammed VI a finalement mis fin aux incertitudes suite aux propos du ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb.
Le royaume pourra assurer l’auto-suffisance en matière de vaccination anti Sars-Cov2 à partir de l’année prochaine. Mieux encore, le pays se dotera d’une technologie et d’une infrastructure à même de faire face à une épidémie, qui continue d’inquiéter la communauté internationale.