Un gendarme condamné pour avoir tué un collègue

Un gendarme condamné pour avoir tué un collègue par accident




La Cour d’appel d’Agadir a condamné un gendarme à une peine de 2 ans de prison ferme, assortie d’une amende de 40 000 dirhams. L’homme est accusé d’avoir fauché mortellement son collègue, lors d’un contrôle à l’entrée de la ville.




Après avoir renversé son collègue, le conducteur, un gendarme détaché au centre de Taghazout, avait forcé le barrage en refusant de s’arrêter.

Un mandat d’arrêt, lancé par le Commandement régional de la gendarmerie royale, a permis de l’interpeller, quelques jours plus tard.

Au moment du drame, le gendarme était accompagné de sa petite amie. Celle-ci aurait permis aux enquêteurs de localiser le conducteur. Il a été poursuivi pour homicide involontaire et délit de fuite.

Selon l’enquête préliminaire, l’accident a eu lieu suite à une mauvaise manœuvre. L’automobiliste aurait perdu le contrôle de son véhicule, en tentant d’éviter une moto.