Algérie: inquiétudes sur l’état de santé du président Tebboune après son transfert en Allemagne

Algérie: Grandes inquiétudes sur l’état de santé du président Tebboune après son transfert en Allemagne




Malgré le langage adopté par le gouvernement qui parle d’examen médical approfondi, il y a de grandes inquiétudes autour de l’état de santé du président algérien, évacué vers l’Allemagne mercredi. Son âge, ses longues années de tabagisme actif et une comorbidité en font un sujet à risque.




Compte tenu des conditions dans lesquelles Abdelmadjid Tebboune a été transféré vers l’Allemagne, plus précisément vers Cologne, Maghred Confidentiel croit savoir que « ce n’est pas bon signe ». En effet, le président algérien a été évacué dans un avion de la compagnie privée Airlec Air Espace qui sort de l’ordinaire.

Le gouvernement algérien l’a préféré aux appareils médicalisés dont dispose le Groupe de liaisons aériennes ministérielles (GLAM), un transporteur privé qui avait l’habitude de transférer le président Abdelaziz Bouteflika vers la France. Visiblement, il fallait quelque chose de plus conforme à la gravité de la situation. Cet appareil « peut embarquer des équipements médicaux de pointe, et notamment des respirateurs.




Ceux-ci sont indispensables pour la prise en charge des patients atteints de Covid-19″, écrit la feuille d’information confidentielle. Et d’ajouter: « Le recours à cet appareil n’est pas bon signe : le Groupe de liaisons aériennes ministérielles (GLAM) possède plusieurs avions médicalisés, qui avaient notamment assuré les hospitalisations à répétition de l’ex-président Abdelaziz Bouteflika en France.

Mais aucun n’a été jugé suffisamment bien équipé pour assurer le transfert en Allemagne d’Abdemadjid Tebboune, pourtant présenté comme destiné à effectuer un simple « examen médical approfondi ». Cette déduction logique est confirmée par d’autres sources au site d’information Algérie Part qui rappellent « les longues années de tabagisme » du chef de l’Etat algérien.




« Le personnel soignant qui encadre le Président algérien a pris rapidement hier mardi soir la décision de confier le patient Abdelmadjid Tebboune à un encadrement médical beaucoup mieux équipé et compétent. Et pour cause, contaminé au coronavirus COVID-19, Abdelmadjid Tebboune a été très affaibli à cause des effets de l’infection sur ses poumons fragilisés par de longues années d’un tabagisme actif »; écrit ainsi Algérie Part, citant sa source.

Enfin, au-delà de son âge, 75 ans, les mêmes sources affirment également que le président algérien souffre d’une deuxième maladie, appelée comorbidité dans le jargon médical, qui s’est aggravée à cause de l’infection à la Covd-19. C’est en somme, l’ensemble de ces éléments qui explique son évacuation d’urgence dans l’après-midi du mercredi 28 octobre vers Cologne en Allemagne.