Décès de Moulay Ahmed Laraki, ancien premier ministre Maroc

Décès de Moulay Ahmed Laraki, ancien premier ministre: la diplomatie marocaine perd l’un de ses bâtisseurs




Médecin, grand serviteur de l’Etat, l’ancien Premier ministre istiqlalien Moulay Ahmed Laraki, est mort hier, lundi 2 novembre 2020, à l’âge de 89 ans.

Moulay Ahmed Laraki





Le parti de l’Istiqlal vient de perdre l’une de ses figures emblématiques ayant marqué la première décennie du Maroc post-indépendance.
Reconnu comme l’un des bâtisseurs de la diplomatie marocaine, Moulay Ahmed Laraki, né à Casablanca en 1931, fut le Premier ministre du Royaume du Maroc entre 1969 et 1971.
Après avoir décroché son doctorat en médecine à Paris en 1957, il rejoint, une année plus tard, au lendemain de l’Indépendance, le cabinet d’Ahmed Balafrej, au ministère des Affaires étrangères.
Il a ensuite accompli un certain nombre de missions diplomatiques, notamment en tant qu’ambassadeur à Madrid et à Washington.




Le 6 juillet 1967, il est nommé en tant que ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement dirigé par Mohamed Benhima.
Deux ans plus tard, le 7 octobre 1969, il devient Premier ministre de ce même gouvernement, après avoir cédé le portefeuille des Affaires étrangères à feu Abdelhadi Boutaleb.
Le 6 août 1971, il quitte la Primature avant de revenir à la diplomatie, suite à sa désignation, en avril 1974, en tant que ministre d’Etat chargé des Affaires étrangères dans le premier gouvernement qu’a dirigé Ahmed Osman.
À ce titre, il a été membre du comité des négociateurs marocains des accords de Madrid, établissant les formalités qui avaient précédé le retrait espagnol du Sahara marocain.