La Cour des comptes épingle de plus en plus de fraudeurs

Reddition des comptes : l’étau se resserre autour des fraudeurs




L’étau se resserre de plus en plus autour des élus et des employés de communes, discrédités lors des audits effectués par les experts de la Cour des comptes. Une citation à comparaître a été adressée à l’attention des présidents et des employés communaux de la région Marrakech et Safi.




Les responsables des communes de Tamelalt, Atamna et Drouz ont été cités à comparaître devant le Conseil de la région, tandis que l’audience de l’ancien et l’actuel présidents de la Commune de Sidi bou Othmane a été fixée pour le 19 novembre.
Par ailleurs, l’actuel président de la ville d’Essaouira est attendu le 10 novembre prochain, une journée après la tenue de l’audience de son homologue de Safi, membre du Parti de la Justice et du développement.
Plusieurs autres responsables ont été cités à comparaître, durant ce mois-ci, devant le Conseil régional de la Cour des comptes. Il s’agit notamment de Tamanar, d’Agroud, Sidi Abdelmoumen, Ichmraren et d’Idouiran, toutes relevant de la province d’Essaouira.
Les convocations interviennent suite aux nombreuses irrégularités, constatées par les experts de Driss Jettou, dans la gestion des finances publiques.